Dans notre société actuelle, nous sommes cernés par les écrans. TV, tablettes, ordinateurs, téléphones…

D’ailleurs, personnellement, je consomme pas mal d’écran. Surtout pour le blog et les réseaux sociaux, certes, mais aussi pour les loisirs, de l’amusement…
Je dois passer 80% de mon temps d’écran sur les écrans connectés et les 20% restants sur ma télévision.

Je n’ai jamais été de celles qui limitent énormément le temps passé devant les écrans des enfants.
Je fais attention, certes, mais je ne me posais pas la question de savoir si c’était judicieux ou non, s’ils avaient déjà passés pas mal de temps ou non devant l’écran.

A une époque, l’écran principal, c’était la télévision. Les dessins-animés et autres émissions pour enfants.
Souvent, je me disais que « Mince alors, j’en ai marre de voir des émissions pour enfants ».

Il y a deux ans, j’ai commencé à me rendre compte que, quand même, ils passaient beaucoup de temps devant la télévision. Entre la télé pure et la console…
Chaque matin, je pestais contre eux parce qu’ils prenaient trop de temps à manger, à s’habiller… Qu’il fallait répéter encore et encore de bouger, de faire les choses.
Jusqu’à ce que je me dise que le problème, c’était sûrement cette satané télé, qui les hypnotisait et que j’utilisais trop facilement comme nounou et comme calmant…

Image : http://madamegazouille.fr/

Image : http://madamegazouille.fr/

J’avais donc décidée que désormais, il n’y aurait plus de télévision le matin. Seulement après l’école et le week-end.
Et j’avais constaté qu’effectivement, les matins étaient bien plus fluides (mais aussi avec plus de disputes et de bagarres. On ne peut pas tout avoir… ).

L’an passé, avec Tisinge toujours dans le conflit, mais aussi très demandeur d’écran pour jouer à la console, j’ai utilisé l’écran comme récompense.
J’avais mis en place un système de temps.
Chaque enfant avait le droit à 30 min par jour, tout écrans confondus. Pas une de plus.
Par contre, chaque bêtise ôtait 5 min de ce temps.
Autant vous dire que Tisinge a très peu eu le privilège d’utiliser les écrans pendant l’année….

Puis les vacances sont arrivées. Et avec, un mois sans les enfants. Un mois pendant lequel la télé n’a été que peu allumée, donc, et souvent juste pour un film bien choisi ou un documentaire intéressant.
Par contre, la radio était allumée en permanence, dans l’objectif d’avoir toujours un bruit de fond permettant de limiter mon hyperacousie.

Quand ils sont arrivés chez moi, en août, je me suis dit que, bon, c’est les vacances. C’était donc un peu open bar de la télé.
Ils ont peu demandés à regarder la télé. Par contre, ils étaient très souvent devant la grande console du salon.

Et chaque jour, c’était la plaie pour leur proposer de faire autre chose, et chaque jour c’était des disputes et des cris à n’en plus finir à cause du choix du jeu, de la façon de jouer, des gagnants, des perdants….

J’ai supporté cela pendant une semaine. Puis j’en ai eu assez, et après une énième matinée de disputes et de cris, j’ai tout débranché.
Plus de télé, plus de console, que ce soit commune ou portables….

Les 3 premiers jours ont été durs. Ça a été des disputes sur qui était le fautif de cette punition.
Quelques suppliques, aussi. Et, soyons honnête, beaucoup de léchage de bottes pour que je lève la punition.

Mais j’ai tenu.

Ils n’ont pu avoir une console dans les mains que 3 jours plus tard, dans le train nous menant à Paris.
Puis une nouvelle fois une semaine plus tard, dans le car nous ramenant à la maison.

Mais de retour, le non-écran fut de nouveau la rigueur.
Je n’allumais la télé que le soir, pour regarder une série que j’adore (Stargate. Voilà.)

J’ai eu le droit à quelques réflexions comme quoi c’était injuste que moi, je puisse regarder la télé alors que eux, non.
Je n’ai même pas répondu, juste envoyé un regard bien lourd à l’inopportun plaignant.

A part sur Paris, je n’ai pas noté de changement dans leurs comportements. Ils étaient toujours dans le conflit, dans les cris.

Puis, petit à petit, les améliorations se sont montrées. Tisinge était un peu plus calme (pas beaucoup, hein, mais bon, tout mieux est un miracle avec lui).
Lui et sa sœur ont renoué des liens que je croyais perdus, et je les ai vus jouer des heures ensemble au papa et à la maman, au Légo, à la dînette…

Gremlins s’est mis à lire, un peu. Ses magazines Picsou. Le 1er tome de Chi que je lui avais offert à son anniversaire.

Les jeux de société sont sortis plus souvent du placard, et tous les trois ont passés des longs moments à y jouer, parfois avec quelques disputes, sous mon regard un peu sceptique et ébahi.

Le parc derrière la maison est devenu un super terrain d’exploration pour monter aux arbres, jouer au ballon, faire des courses de trottinettes…

Il y a donc quasiment 3 semaines que les enfants n’ont plus le droit aux écrans chez nous.
Et effectivement, ils sont plus calmes, plus posés, plus imaginatifs aussi. Et un peu plus soudés.
Et moi, je suis beaucoup plus zen aussi.

Depuis trois jours, en récompense de leurs comportements, ils ont le droit de jouer un peu le soir, pendant les douches, avant le repas.
Et un peu les jours de pluies.
Mais ils savent qu’à la première dispute, c’est fini. Du coup, ils se modèrent.

Mais l’expérience a été instructive. Je sais déjà qu’à la reprise de l’école, les écrans seront interdits la semaine, et à dose homéopathique le week-end.
Les enfants sont prévenus, ils font grise mine mais s’y feront, comme ils s’y sont fait pendant ces vacances d’été.

Et désormais, les programmes sont bien mieux choisis. Fini les dessins-animés qui m’agaçaient. On regarde quasi exclusivement la chaîne National Geographic Wild et ses documentaires animaliers.

Et finalement, on ne s’en porte pas plus mal, bien au contraire !

Et vous, comment gérez vous les écrans chez vous ?

macaron-rdv-education
Les billets des autres participants. Ils te parlent aussi de la rentrée et des bonnes résolutions pour celle-ci :

Santé des Enfants et Environnement : Rentrée et santé des enfants : un cartable sain
Euphrosyne du blog Je me disperse : Restaurer le couple parental
Melimelodemavie: De la bienveillance, encore et toujours…
WOnderMômes : Apprendre le respect à ses enfants
Une Pomme dans la vie: La rentrée de Tite Pomme
Les Littles et Mum Taupe : Lâcher prise
Sweetlolise : Mes résolutions éducatives de la rentrée
Twins And Us : Objectif Educatif de l’Année : Range Ta Chambre
Mam’conseils: Les rituels, un besoin pour l’enfant.  Gestion, planification et surtout rituel !
Leetha’s World : Les bonnes résolutions de la rentrée
Happy Mother : Lâcher prise
Bulles de Plume : La rentrée et mes résolutions
Ma p’tite tribu : Notre chemin, semé d’embûches
Maman Mammouth : mes bonnes résolutions de la rentrée
Mamanfashionetseskids : Quelques bonnes résolutions pour la rentrée
fannyfans : les résolutions éducatives de la rentrée
Greg de Trucs2papas.fr : Mes enfants à l’école, c’est trop tôt

9 réponses à to “Les écrans #JeudiEducation”

  • Mum taupe says:

    Bravo d’avoir changé du tout au tout comme ça !!
    Ici le rapport est plutôt distant, en semaine ils regardent la TV 15 min les matins, on ne l’allume pas le soir, et que très peu le week-end. Au final vu qu’ils ne jouent pas aux consoles ou aux tablettes. Par contre on a un rituel le vendredi soir ou le samedi soir on se glisse sous la couette tous les 3 pour regarder un grand classique de Disney en DVD.

  • WonderMômes says:

    Bravo à toi et à tes enfants pour ce changement ! Ici aucun écran les jours d’école et ils sont limités les mercredis, samedis et dimanches.

    • Mère Débordée says:

      C’était salutaire. Et je ne regrette pas. C’est un autre rythme à prendre et finalement, je me rends compte que je savoure bien mieux le temps passé avec eux

  • Géraldine says:

    Ici depuis le premier septembre cest 15min le matin après le petit déjeuner et l’habillage et pas avant que le portable de maman ne sonne comme ça ils ne zappent pas le petit dejeuner! Et 30/45 min le soir le temps que je prépare le repas » une saison au zoo  » uniquement si devoirs fait et pyjama mis!
    En casde pluie possibilité mercredi et weekend dun dvd l’après-midi
    Avant?pas d’horaires ni de choix de programme du grand n’importe quoi! !!
    Bilan ils re découvre des jeux et moi je n’ai pas à crier pour me faire entendre ni à attendre

  • Smidge says:

    Ici, pas de télévision. Zéro, dans toute la maison.

    Des écrans, il y en a (des ordis principalement, pas d’ipad ou de smartphones), mais ils sont « actifs ». On ne peut pas juste se planter devant, allumer, et gober.

    Comment on gère ça du coup ? En fait, il n’y a pas grand chose à gérer. Juste les dessins animés. Un le mercredi, un le samedi ou le dimanche.

    Pour le reste, les écrans servent aux jeux vidéos. Et aux jeux vidéos uniquement de qualité (pas éducatifs, juste de qualité, ce qui ne manque pas mais il faut trier).
    Ceux là ne sont pas spécialement limités, parce que pour le moment ils n’ont pas eu lieu de l’être (comme tout ce qui fait marcher l’intellect, ils fatiguent à l’utilisation, et donc se régulent tout seul).

    Et tout ceci n’empêche nullement les occupations autres, que ce soit la lecture, le dessin, les jeux en tous genres…

Laisser un commentaire