Bon, j’avoue, à la base, j’aurais jamais pensé à aller au Muséum d’Histoire Naturelle avec mes loulous.
Je m’imaginais, je sais pas, moi, un musée poussiéreux, vieillot, et pas du tout intéressant pour mes 3 loustics bien remuants.
Je n’avais donc pas prévu, quand je planifiais nos vacances, d’y aller.

Mais ça, c’était avant [la pub dans la tête, c’est cadeau]
Avant un billet d’une blogueuse qui y racontait sa visite. Mais impossible de me souvenir qui, ni de retrouver le billet….

Bref, en voyant ses photos des squelettes de dinosaures et d’animaux, la grande galerie de l’évolution… J’ai eu de nouveau 6 ans et envie, très envie d’y aller faire un tour.

Mais j’ai d’abord été faire un tour sur le site du Muséum, histoire d’en savoir plus. Et surtout, de savoir le prix.
Et là, bonne surprise : gratuité pour les demandeurs d’emploi et bénéficiaires des minimas sociaux.

Plus de tergiversation, on y va, c’est un signe.

Nous sommes donc arrivés à Paris le jeudi soir, avec, déjà en poche, les billets pour le musée que j’avais réservé sur le site.
Le vendredi, c’était donc l’exploration de la journée.

Départ de Sartrouville où nous logions, bus, tram, métro, nous voilà devant l’entrée. Qui n’est pas la bonne entrée.
On en profite toutefois pour prendre quelques photos avec le mammouth.

DSC00136_opt

Mince. Il est 10h02 et nos billets pour la galerie des enfants sont pour 10h (oui, il y a des heures à réserver)
On file à l’autre bout du parc (chargés comme des baudets) (surtout moi) (autant te dire que l’autre bout du Jardin des Plantes m’a semblé être très, très, très loin!)

Bon, comme on est en août, que j’ai réservé pour la première session de la journée (10h donc), il n’y a pas foule. Genre, à tout cassé, on doit être une vingtaine dans les locaux.

On dépose nos affaires aux consignes (D’ailleurs, gros point positif, ces consignes. On peut y faire rentrer une poussette Quinny facile – Oui, on l’a fait ! ) puis on passe en speed devant les deux squelettes de l’entrée et devant la galerie de l’évolution pour rejoindre la galerie des enfants.

DSC00139_opt

Nous sommes accueillis par une hôtesse qui explique le fonctionnement de la galerie : on peut tout toucher sauf les animaux empaillés à poils ou à plumes. Le reste, c’est Free Child, no soucy.

La galerie, sur deux étages, se décomposent en plusieurs « secteurs » : la ville, la rivière, la forêt tropicale, la planète et son avenir, le tour sur deux étages, avec des escaliers de chaque côté.

On y trouve donc beaucoup d’écrans, au grand bonheur de mes loulous. On y découvre la biodiversité dans les différents milieux, des sculptures d’animaux, des reproductions…

Perso, j’ai vite abandonné l’idée d’explorer tout ça avec mon petit monde, et j’ai donc laissé les deux grands en totale autonomie, ne suivant que Tisinge (et ma nièce de 20 mois qui nous accompagnait) dans son exploration.

Nous avions donc 4 enfants de 20 mois, 5 ans, 7 ans et 8 ans. Et tous ont trouvés de quoi s’occuper et se divertir.

Ma nièce (20 mois ) a particulièrement aimer un petit tunnel secret à côté de l’entrée qui permet aux enfants de se planquer (et aux parents d’avoir quelques sueurs froides, donc), un jeu où il fallait reconstituer une fourmi et une araignée, le tuyau d’égout et son rat, et surtout, une animation où il faut attraper des poissons virtuels.

DSC00147_opt

Tisinge (5 ans), a adoré toutes les boules où l’on peut voir des poissons et autres, la Terre géante et, THE truc préféré, l’éléphant. Il a passé un petit moment à le chevaucher, à me demande de le prendre en photo…
Et sinon, il a beaucoup aimé les escaliers aussi….

DSC00148_opt DSC00151_opt 11059641_10153563397338679_8406148287578845500_n

Les grands, eux, ont un peu touchés à tout. Mais ont surtout bloqués sur les différents écrans…

IMG_3017-ConvertImage_opt

Quand à moi, j’ai adoré les différents animaux qu’on découvre partout, l’animation avec les odeurs (attention à votre nez si vous sentez le sanglier!)…

DSC00155_opt

Je sais plus où j’avais lu que la visite de la Galerie des enfants, il fallait compter 1 h 30. Clairement, c’était une estimation bien trop large pour nous. On a du y passer 40 min à tout casser, et pourtant, on a tout fait ou presque et on a même regarder un peu certains films…

Après ça, on a pris le temps d’admirer la galerie de l’évolution.

DSC00142_opt

Les enfants ont été impressionnés par toutes ces reproductions d’animaux grandeur nature, surtout l’éléphant qui se fait attaquer par un tigre et le lion !

DSC00160_opt

Ils ont été très peu attirés par les squelettes, finalement. Ça m’a surprise.

On a fini par un tour à la boutique pour acheter un petit souvenir pour le cahier de voyage : une carte postale pour moi et un badge chacun pour eux.

Ensuite, direction le Jardin des Plantes.
On se balade, on profite de cet écrin de verdure en plein milieu de Paris.
Je n’ai pas eu l’impression d’être en ville, nous n’entendions plus les voitures, rien. Juste nous, le soleil, les gens et les jardins.

Il est 11h45, on fait une pause à l’aire de jeux et on pique-nique sur les tables à proximité, juste à côté de l’enclos des Walibis.

Après le repas, on file à la Ménagerie du Jardin des Plantes. Une fois encore, la gratuité pour certains publics.

On regarde les daims « Oh ! C’est Bambi ! »

DSC00164_opt

Il y a des animaux partout et j’ai eu un gros coup de cœur sur les rapaces (et surtout la chouette d’Harry Potter) et la volière aux perruches si colorée !

DSC00168_opt

Mais surtout, surtout, j’ai adoré, et les enfants aussi, la galerie des primates, et surtout ses orang-outan.

Quand nous sommes arrivés devant leur enclos, un seul orang-outan se tenait, un peu prostré, dans un coin.
Ces animaux ont un tel regard ! On a envie d’aller avec eux, de communiquer.
Mais là, pour le coup, elle nous faisait de la peine, tant elle avait l’air blasé.

DSC00184_opt

Puis, on a vite compris pourquoi, quand un autre orang-outan s’est pointé, tout fou, venant l’embêter, retournant tout l’enclos, bref, en plein « quart d’heure de folie » avant de repartir dans sa loge.

DSC00182_opt

La pauvre, elle m’a fait penser à une mère blasée qui regarde son gamin intenable et se demande pourquoi elle a eu des enfants ^^

Je n’ai pas le souvenir d’avoir raté un seul animal. Dans chaque enclos, ils étaient visibles.

La totalité des activités (Galerie des enfants – Galerie de l’évolution – Jardin des Plantes – Ménagerie) nous a fait quasiment la journée (10 h – 15 h).
Et franchement, nous en avons pris plein les yeux (et les jambes).

Nous sommes partis vers 15h et nous avons fini la journée à la Fête des Tuileries (billet à venir!)

Quelques infos pratiques :

– Niveau tarif, il faut compter 11€ pour un billet qui couple la Grande galerie de l’évolution et la galerie des enfants, et 13€ pour l’accès à la Ménagerie.
Mais comme dit plus haut, il y a une gratuité pour les personnes handicapés et un accompagnateur, les demandeurs d’emplois, les bénéficiaires des minima sociaux…. (Vous pouvez voir toute la liste ici)

– Par contre, chaque galerie est indépendante et payante. Si vous voulez tout faire, ça chiffre vite (environs 8 galeries, entre 3 et 13€ chacune)

– Il y a une billetterie en ligne, et je ne peux que vous conseillez de réserver par ce biais, ça vous évitera la queue.

– Niveau horaires, le Jardin des Plantes est ouvert de 7h30 à 20h, gratuitement.
Les galeries de 10h à 17/18h

– On peut prendre des photos mais sans flash, pour ne pas abîmer les reproductions d’animaux.
Et il y a une consigne à l’entrée du bâtiment où se trouve la Grande Galerie de l’évolution (mais je me souviens plus le prix, 1 ou 2 € je pense, qu’on récupère à la fin)

Et vous ? Avez vous déjà été y faire un tour ?

4 réponses à to “Vacances à Paris Jour 1 – Le Muséum d’Histoire Naturelle”

  • babyspopcorn says:

    A faire au moins une fois c’est certain!! Que dire: émerveillement, enseignement…. Nous y avons été entre cousins, neveux et nièces et même les plus turbulents ont été… calmes et avides de savoir!! attention aux horaires assez restritif

  • maman est occupée says:

    Nous sommes allés visiter le jardin des plantes aussi l’année dernière, à la même époque : nous avons fait le Muséum d’histoire naturelle et la Grande galerie de l’évolution. Par contre, nous n’avons pas eu le temps de visiter la Galerie des enfants : c’est dommage, à te lire. Ce sera l’occasion d’y retourner ! 😉

Laisser un commentaire