Toute une nuit pour

http://journaldumusulman.fr/

 

Si j’avais toute une nuit devant moi, qu’est ce que j’en ferais ?

Dormir, dirait la plupart des gens. Sauf que quand tu as des enfants, la nuit devient souvent courte et/ou chaotique.

Si j’avais toute une nuit, j’aimerais dormir. D’un sommeil profond, plein de rêves agréables.
Je me réveillerais fraîche et dispose, la tête pleine de belles images féeriques.

Si j’avais toute une nuit et un homme, j’aimerais passer toute la nuit a nous aimer, explorer. Nous passerons la nuit à parler, à refaire le monde, à se faire des projets plus ou moins réalistes.

Si j’avais toute une nuit, un beau ciel et un beau temps, je passerais ma nuit allongée sur l’herbe, à regarder les étoiles, à chercher les étoiles filantes, comme je le faisais quand j’étais enfant, chaque année, la nuit des étoiles, en août.

Si j’avais une nuit et la forme, je danserais, danserais jusqu’à l’aube. Je serais la Reine de la nuit, je m’amuserais comme une folle, sans me soucier du regard des autres sur ma façon de bouger, et je remuerais au rythme des musiques actuelles ou non.

Si j’avais une nuit et le pouvoir de retourner dans le temps, je m’amuserais chaque nuit à faire une excursion dans le passé. Chaque nuit vaudrait une journée dans ces ailleurs.
J’irais à Rome au temps de César, en Égypte au temps de Cléopatre. Je découvrirais Arthur et sa table ronde, les Dieux Grecs, les rois de France et de Navarre…
J’ai toujours été passionnée d’histoire, et j’adorerais, le temps d’une nuit, vivre une journée dans chaque époque.

Si j’avais une nuit et un don, je passerais ma nuit à naviguer dans les rêves des autres. Découvrir leurs désirs, leurs peurs, leurs délires. Découvrir leur inconscient. M’émerveiller ou m’effrayer de ce que j’y trouverais

Et s’il ne me restait qu’une nuit, une seule nuit, une dernière nuit, j’aimerais passer toute une nuit avec, au creux de mes bras, trois petits cœurs qui battent, trois petits corps tout chauds. Me gorger de leurs odeurs, leurs chaleurs. Les regardait dormir paisiblement et me sentir envahir d’amour et de gratitude pour le destin qui m’aura donné 3 merveilles (même s’ils souvent casse-bonbons)
Une nuit entière à les regarder dormir, à imprimer leurs visages, leurs corps et leurs rêves dans ma mémoire, pour emporter avec moi, à l’aube, leur image, belle et paisible.

http://www.agoaye.com/

http://www.agoaye.com/

 

4 réponses à to “Toute une nuit pour…. #11 #53billets2015”

Laisser un commentaire