ecole

Image : http://blog.crdp-versailles.fr/lescygnes/

 

 

Je ne me suis jamais posé la question de l’école pour mes enfants, quand ils ont été en âge d’être scolarisés.

Pour moi, ils iraient à l’école du quartier, publique of course.

Puis, au fur et à mesure du temps qui passe et des soucis qui pouvaient se poser à l’école, j’ai commencé à me renseigner.

Pendant un temps, je me suis pas mal renseigné sur les écoles Montessori. La pédagogie employée me semblait parfaite : laisser l’enfant apprendre à son rythme, respecter ses besoins et son individualité.

Malheureusement, c’est un rêve inaccessible, tant ces écoles sont hors de prix pour des budgets modestes.

Je me suis même posé la question de ne mettre qu’un seul de mes enfants à Montessori. Parce que je pensais que l’école «traditionnelle » ne conviendrait jamais à Tisinge.
Mais je trouvais ça injuste et illogique pour mes deux grands, qui méritent tout autant que leur frère d’être dans ce genre d’école.

J’ai donc laissé tomber.

J’ai pensé à l’IEF (instruction en famille : école à la maison.)
Là, clairement, je disais « Jamais ». Je ne me sentais ni capable ni assez patiente pour cela, et j’avais peur que mes enfants en pâtissent.
Et pourtant, j’admire profondément les familles qui font ce choix, et je les envie même pas mal, je l’avoue.

Quand Gremlins a eu ses problèmes à l’école, je me suis retrouvée à pratiquer l’IEF. 3 petites semaines, certes. Mais je me suis sentie dépassée, je l’avoue.
Quand il est retourné à l’école, j’ai été soulagée de voir qu’il n’avait pas de retard par rapport à ses camarades, bien au contraire.
Dans un sens, ça m’a rassuré : je suis capable.
Mais sur du long terme, je ne pense pas. Et surtout pas pour 3 enfants.
Et de toute façon, le papa n’étant pas d’accord et étant en résidence alternée, le choix ne se pose donc pas.

L’école traditionnelle nous convient « à peu près ». J’apprécie les valeurs qu’elle enseigne (ou qu’elle essaye en tout cas), le brassage, les copains….
Il y a aussi beaucoup à redire, malheureusement.

Mes enfants changeront d’école l’an prochain. Ils passeront dans le privé, dans une école à taille humaine (5 classes, de la maternelle au CM2). Une école qui se soucie également de respecter les rythmes de chacun, et ça me va.

J’espère que les enfants s’y plairont. J’espère que Tisinge et son comportement y seront plus acceptés et que cela lui permettra de retrouver le plaisir d’aller à l’école, plaisir qu’il a perdu cette année à cause de sa maîtresse, démissionnaire et désagréable avec lui…

 

macaron-rdv-education

 

Les jeudis éducation c’est aussi ici:

Chez WonderMômes: Les deux écoles

Chez Maman Moderne Politiquement incorrecte: L’école m’a fait douter de mon rôle de maman

Chez Les Images 2 Renata: C’est quoi l’école traditionnelle?

Chez Noah2Cajou: L’école et l’école à la maison que choisir?

Chez une Pomme dans la Vie: Et l’école dans tout ça?

Chez Maman Mammouth: Un jardin d’enfance d’éducation nouvelle (#lecture)

Chez Ma P’tite Tribu: La refonte de l’école

Chez Bulles de Plume: L’école qui nous a réconcilié avec l’école

Chez Twins and Us: Maman, ça sert à quoi l’école?

Chez Mme Maman: La maîtresse c’est maman

Méli Mélo de ma vie : Quelle instruction pour nos enfants 

Et ici sur un autre thème:

Chez SweetLolise: Le terrible Two de ma fille

9 réponses à to “Quelle école pour nos enfants ? #JeudiEducation”

  • Ysaline says:

    Bonjour,

    Mon fils aîné, subissant la violence de ses camarades depuis le CP, nous avons dû le retirer de l’école locale publique pour le mettre dans l’école privée la plus proche (à 20 kms), à taille humaine comme vous (effectifs similaires) en CM 2.
    Nous ne regrettons pas notre décision et vu comme la situation se dégrade dans l’école publique où ses sœurs (en CE 1 et CM 1) sont restées, elles le rejoindront à la rentrée de septembre 2015.
    C’est un choix (qui pèse dans le budget familial) mais qui me semble nécessaire si l’on veut que les valeurs traditionnelles (goût de l’effort, respect, politesse, épanouissement, etc.) soient transmises à l’école à nos enfants, comme nous nous efforçons de le faire.

    Bon courage à vous ! Je pense que vous ne regretterez pas votre décision.

    Cordialement.

    • Mère Débordée says:

      Mais c’est dommage de penser que les écoles publiques se « ghetto-isent » :-/
      Il y a un gros travail à faire par l’éducation nationale

  • maman chipote says:

    Au debut pareil je ne me suis pas plus posé de question que ça Biscotine était pressé d’aller à l’école elle a fait sa rentrée à 2ans1/2 et a toujours eut cette soif d’apprendre. Chez les moyens elle a commencé a vouloir lire sa maîtresse la freinait je lui apprenais à la maison c’est là que j’ai decouvert la pédagogie montessori en son entier. Depuis je me suis formée mais ce n’est pas pour autant que je pratique l’ief .. je ne m’en sent pas capable ! L’année dernière nous avons déménagé nous n’avons pas les moyens malheureusement de les mettre dans une école à pedagogie alternative mais il n’empêche que j’ai choisi l’école. Biscotine rentrant en cp et mon mini entrant à l’école cela me semblait aussi important. Ils sont en privé et s’inspire beaucoup des pédagogies alternatives et on une attitude de progression sur la semaine pas mal pour allier avec la réforme ! Ça c’est une autre histoire ! Désolée pour le pavé et j’espère sincèrement que cela ira mieux pour vous en septembre !

Laisser un commentaire