Mon bullet journal Disney de Hachette

Cela fait deux ans que je vois la mode du Bujo ou Bullet journal prendre de plus en plus d’ampleur.
Je suis souvent tenté de m’y mettre mais si j’aime les loisirs créatifs, je ne suis pas super douée en calligraphie et autres joliesses qui permettent d’avoir un joli Bullet.
Sans compter que je n’ai pas le temps de passer des heures à enjoliver un agenda complet.

La plupart des gens font à la semaine ou au mois. Perso, impossible, car j’ai souvent des rendez-vous au long cours, comme les réunions de suivi pour les enfants et autres.

La tâche me parait chaque fois insurmontable.

En septembre, j’avais quand même tenté et finalement, au bout d’un mois à prendre chaque jour un peu de temps pour créer de A à Z mon bullet pour l’année 2018, j’ai laissé tomber tant je n’en voyais pas le bout.

Mi-décembre, ça m’a repris.
Mon mini-agenda ne me convient pas, pas assez de place. Les agendas classiques non plus.
Il me fallait un truc entre agenda et bloc-note, où je pourrais mettre tout ce dont j’ai besoin dedans.

J’ai écumé les rayons papeteries de divers magasins sans trouver vraiment ce que je voulais : un bullet, certes, mais avec déjà une trame pour les semaines faite.

En surfant sur Amazon, je suis tombé sur un Bullet Journal Disney.
Malheureusement, la description était succincte et il n’y avait aucune photo montrant l’intérieur.
Et comble de bêtises, il ne sortait que fin janvier.

Bref, un peu déçue, j’ai repris ma recherche.
Jusqu’à ce que fin janvier, justement, je tombe dessus tout bêtement en allant faire des courses au supermarché.

J’ai donc pu le feuilleter et j’ai craqué !

On va commencer tout de suite par les points négatifs :
1 – Les 23 premières pages sont du blablas. Certes, c’est intéressant, car ce sont des explications sur ce qu’est un bullet, et comment le créer et l’utiliser.
Mais perso, j’aurais préféré que ce soit en fin de livre, et non pas au début. Car ça prend une place folle alors que ma priorité, c’est la fonction première du bullet. Donc devoir passer 23 pages pour en arriver à ce dont j’ai besoin me donne l’impression d’une perte de temps et d’espace.

2 – Il y a un sommaire des premières pages et des listes déjà prêtes en page 3 qu’il est impossible de continuer. Il faut ensuite se rendre page 11 pour trouver une page index permettant de référencer soi-même de façon utilitaire son agenda. Dommage parce que d’une, il faut le trouver, cet index, dans les 23 pages.
Et de deux parce que ça fait double emploi. Le sommaire est à mon sens totalement inutile du coup.

3 – La page de garde se trouve…. page 9 !
Quand ? Comment ? Pourquoi ? C’est quoi le but de mettre cette page en 9 alors que ça devrait être la première chose qu’on découvre ????
Et la page des légendes est juste avant…. Ce qui est un non-sens pour moi mais bon.

4 – Et c’est ce point qui m’a le plus dérangé, c’est qu’il n’y a rien pour retrouver sa page. La plupart des agendas ont un ruban qu’on mets à la page qu’on veut retrouver rapidement. Là, ce n’est pas le cas.
J’ai bricolé un système moi-même, et d’autres mettront un marque-page mais je trouve dommage que ça n’ai pas été pensé en amont.

Voilà.
Ce sont les seuls que j’ai relevé qui sont vraiment importants à connaître, mais chacun faisant sa propre utilisation, d’autres trouveront certainement des choses que je n’ai pas relevé.

Je vous montre un peu maintenant ce que ça donne et ce que j’ai apprécié :

Déjà, rien que l’objet en lui-même est beau. Simple, sobre, l’image de couverture est juste superbe pour la fan de Disney que je suis :

Blanche-Neige est loin d’être mon Disney préféré mais il a quand même une place particulière dans mon coeur car c’est LE 1er Disney. Et le côté noir et blanc avec juste le rouge de la pomme et des lèvres qui ressort rend plutôt pas mal (bien mieux que sur mes photos, désolée !)

En ouvrant, on a donc l’introduction avec le fameux sommaire

Comme vous voyez, impossible de compléter le sommaire à cause du dessin des dalmatiens (et je refuse catégoriquement d’écrire par dessus l’une des magnifiques illustrations qui sont partout dans le bullet, SACRILEGE INFAME !)

En parlant d’illustration, il y en a partout. Enormément de personnages et quelques décors. Il y en a tant que je n’ai pas pris tout en photos car ce serait trop pour un seul billet !
On retrouve, par exemple et en vrac, Mickey et Minnie, Les 101 Dalmatiens, La Belle et la Bête, les Aristochats, Le livre de la Jungle, Aurore de La Belle au Bois Dormant, Simba, Dumbo, Alice au Pays des Merveilles…
Ils se sont concentrés sur les « anciens », dirais-je. On ne retrouve aucune des nouvelles héroïnes comme Vaïana, Raiponce ou autre.

Mais perso, ça ne m’a pas dérangé, j’ai même été plutôt conquise car cela donne un brin de nostalgie et remet en lumière ces vieux Disney un peu tombé dans l’oubli.
Sans compter que mes enfants étaient des fans des 101 Dalmatiens et des Aristochats. Séquence émotions en tombant sur leurs héros du coup !

En continuant de feuilleter, on tombe de la page 23 à 43 à des pages de listes déjà nommés. On trouve donc une page Anniversaire, fêtes à souhaiter, films à voir, Globe-trotter ou encore Moodboard ou Challenge.
Cette partie finit par une double page Carnet d’adresse.

Vient enfin le vif du sujet : la partie Bullet à personnaliser, qui commence par cette jolie illustration

Il est pas juste magnifique, ce Bambi ????

Nous sommes donc à la page 47.

De la page 48 à 59, des feuilles blanches pointées.
Perso, j’y ai remis un tracer pour mes séries TV, pour mon cycle, et je réfléchis à d’autres choses.

La partie agenda commence en janvier page 61.

Chaque mois est débuté par une illustration comme celles-ci :

Pas de coloris flashy, tout est vraiment soft et simple, je suis vraiment fan !

Et enfin, voilà comment sont présentées les semaines

Chaque mois a 5 semaines. Ce qui est parfait (mais que je n’avais pas pris en compte au début, et j’ai du sortir un correcteur du coup, pffff)

La présentation est simple, efficace, et ouvre la possibilité d’une personnalisation comme on le souhaite tout en étant fonctionnel immédiatement.

Pour ma part, j’ai de suite crée les mois et jours, et je personnalise petit à petit.
Je trouve ça beaucoup moins décourageant du coup.

Je pense avoir fait le tour.

Je finirais par quelques infos :

Toutes les pages sont pointés, sauf pages « de garde » (avec des points à intervalles régulières, donc), ce qui permet de se baser dessus pour créer sa personnalisation.

Les pages sont assez épaisses. Je me suis mise à utiliser des stylos feutres de couleurs (Stabilo, point 88) et ça ne transperce pas, on ne voit pas les couleurs en transparence, donc nickel.

Ce bullet va de janvier à la première semaine de janvier de l’année suivante.
Si vous cherchez un agenda qui reprend l’année scolaire, ce ne sera pas celui-ci à moins d’en prendre deux (pour les deux années civiles).
Cela ne me gêne pas, j’achète souvent mon agenda en décembre personnellement donc bon ^^

Le prix de l’agenda est plus que correct pour moi, vu la qualité de l’objet : 12,95 €

Voilà pour moi. N’hésitez pas à me dire si vous allez craquer !

Edit :
On vient de me faire découvrir cette jolie vidéo qui fait découvrir complétement ce bullet, si le coeur vous en dit :

Mille et une nuances – Bullet journal Disney

Un petit mot doux ? N'hésitez pas !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.