Voilà bien longtemps que je n’avais pas participé au rendez-vous de Valérie.
Mais Noël approche, et donne lieu à plusieurs idées de billets reprises en cœur par les blogueurs !

macaron-rdv-education

Tout le monde ou presque connaît l’origine de Noël : La naissance de Jésus Christ, l’Etoile Polaire, la crèche…

Je suis athée, et Père Charmant aussi.
Nous n’avons donc jamais vraiment expliqué cette fête aux enfants, autrement que par le traditionnel « C’est le jour où le Père Noël apporte des cadeaux »

J’ai du mal à me motiver à leur expliquer la signification religieuse, n’y croyant pas moi même.

Il y a deux ans, mon beau-frère leur avait offert une imagerie de Noël version religieuse. On y expliquait la fuite de Joseph et Marie, l’étable, la naissance, les Rois Mages.
Je leur avais lu, comme on lit une jolie histoire, en leur disant simplement que c’était pour ça qu’on fête Noël.
Ils n’en ont pas reparlés, ni posés aucune question.

Mes parents étaient également athés et ne m’avaient jamais expliqué non plus. J’ai appris grâce à la télévision, les amis, puis, plus âgée, par mes lectures.

Mais étrangement, chaque année, la crèche était installée au pied du sapin.

Les enfants ne sont pas du tout curieux, chez moi, de savoir pourquoi, une fois par an, un gros monsieur habillé de rouge vient donner des cadeaux aux enfants.
J’aurais pensé qu’ils se poseraient des questions, mais non. Pour eux, c’est ancré, c’est un truc comme les dimanches ou les vacances, ça arrive, c’est tout.

Du coup, je ne cherche pas particulièrement à leur expliquer. Mes ex-beaux-parents et leur famille s’en chargeront bien, eux qui sont catholiques et protestants et font les fêtes de Noël dans le respect de leurs religions, avec la messe, le repas….

Finalement, ce que je souhaite retenir et faire retenir de Noël à mes enfants, c’est l’idée du partage.

L’an passé, nous n’avions pas fait de crèche, mais un village de Noël au pied du sapin.

Cette année, j’aimerais mettre en place une tradition découverte il y a longtemps au détour d’une lecture qui disait qu’à Noël, je ne sais plus où, on mets un couvert de plus à table, pour le passant, le mendiant qui passerait dans le coin, afin qu’il ne soit plus seul et partage les festivités.
Je sais que je n’ouvrirais pas ma porte à un inconnu (sauf si c’est, je sais pas, Brad Pitt 😉 ) Mais l’idée étant de dire qu’il est normal de partager, et que Noël en est une très bonne occasion me paraît pas mal.
Et puis, je pense que cela peut engendrer des discussions sur la chance que nous avons et que d’autres n’ont pas.

2 réponses à to “Les croyances liées à Noël [Jeudi éducation]”

  • MarieH says:

    J’aime beaucoup ta notion de partage .
    J’ai travaillé dans un centre de rééducation puis un foyer logement pour personnes âgées ( la nuit ) . J’ai vu bien des solitudes (éloignement ou absence de famille )
    Avec mes collègues , nous avons toujours fait en sorte que nos résidents vivent des moments joyeux , aient du baume au coeur .
    Certains d’entre nous , avec l’accord de notre directeur , emmenions nos enfants handicapés à la maison . Du bonheur .
    Maintenant , je suis une vieille dame et ces souvenirs illuminent ma vie .

    ( Un petit peu d’humour , si tu reçois Brad Pitt ….prévois large …il a une famille nombreuse …)
    Bonnes fêtes à toi et les tiens

Laisser un commentaire