Vandredi 6 décembre, 13 h 30. Ce moment où j’ai dû faire un terrible choix.

Pourtant, la journée avait pas mal commencé, avec une prise de sang, un petit rendez-vous médecin puis un retour à la maison.
Mais dès 11 h, je sentais que cela commençait. Il allait falloir trouver une solution.
Cela devenait de plus en plus fort, mais je n’avais rien à la maison pour mettre fin à cette horrible tension.

À 13 h, coup de sonnette. Le facteur. Avec un paquet. J’ai senti que c’était un moment critique.

Car comment résister à ne pas ouvrir ce paquet avec les dents, sachant qu’il contenait le cadeau de Noël de mon père, c’est-à-dire des chocolats en forme d’outils, alors que l’envie de manger du chocolat me tiraillait depuis le matin, de plus en plus fortement !

J’ai bien essayé de résister. De chercher de l’aide. J’ai alerté Facebook.
Anais et Mam ZelleAurélie ont bien tenté de m’aider en faisant appel à mon self contrôle.

Mais j’étais faible. Trop faible. Alors, j’ai dû prendre une terrible décision : manger les derniers goûters au chocolat des enfants.

ce282-badmother
À la place, ils auront une pomme, c’est plus sain, non? Non ?

Les chocolats de papa sont saufs.

J’avais des circonstances atténuantes, prise de sang, toussa… non?

2 réponses à to “Le jour où j’ai du faire un terrible choix [Bad Mother #1]”

Laisser un commentaire