Lunii, c’est l’histoire d’une bande de 4 copains qui voulaient aider des enfants à développer leur imaginaire sans passer par quelque chose de technologique.

Il y a quelque temps, j’ai reçu sur le blog un petit message émanant d’une société qui souhaitait se faire connaître.
Après une prise de contact où ils ne pouvaient me proposer de tester leur produit avant d’en parler, je pensais à en rester là. Car quand je vous parle d’un truc, je veux pouvoir l’avoir eu dans les mains, pour vous en donner un avis objectif et concret.

Puis finalement, mes vacances à Paris m’ont permis de prendre contact avec Laurianne, qui s’occupe de la communication, et de convenir d’un rendez-vous dans un petit café parisien bien sympathique pour pouvoir en apprendre un peu plus sur le produit et pouvoir tester leur prototype.

Donc, Lunii, c’est quoi ?

IMG_2531

C’est tout simplement une boite à histoires crée pour les 3-7 ans, même si je pense que cela peut aller au-delà de ses tranches d’âges.
Actuellement, c’est un prototype, le produit n’est pas encore vraiment conçu et il n’est pas commercialisé.
(Mais une petite voix me dit que ça pourrait être le cas pour la fin d’année 2015, nickel pour les cadeaux de Noël)

J’ai pris quelques photos, la qualité n’est pas forcément top et surtout, rappeler vous qu’il s’agit là d’un prototype, et que le produit final sera bien mieux abouti !

Donc, dans cette petite boite verte, tout a été fait pour limiter au maximum l’effet écran. Parce qu’il fallait tout de même un écran pour permettre à l’enfant de choisir les spécificités de l’histoire qu’il veut entendre.
Mais comme vous pouvez le voir, quand l’appareil est éteint, on ne voit aucun écran. Et une fois les choix pour l’histoire fais, l’écran disparaît totalement.

IMG_2530

Dans le boîtier, 48 histoires. Oui, oui, 48, choisi par l’enfant qui va avoir le choix entre 4 catégories pour construire son histoire :

– Les personnages, qui sont 2, Gaston le garçon et Suzanne la fille
– Les univers : on a le choix entre un château, une forêt, une maison ou la mer.
– Le personnage secondaire : un fantôme, un loup….
– Un objet : une échelle, ….

IMG_2533 IMG_2532 IMG_2534

Le truc en plus, c’est que ce projet est soutenu par un psychologue, le Dr Didier Pleux, et que chaque histoire est soumise à un comité de professionnels qui vont donner leur accord ou leur modification pour que les histoires soient vraiment adaptées.

7 auteurs travaillent à créer les histoires qui sont ensuite enregistrées par deux conteurs : Alexandra Castagnetti pour la voie féminine, Florent Oullié pour la voie masculine.

Laurianne me faisait part également du projet de créer une plateforme participative afin de permettre à d’autres auteurs ou même aux parents de proposer des histoires qui seront ensuite intégrés à Lunii.

Les histoires ont une durée comprise entre 2 et 7 min. L’appareil peut tout à fait être utilisé au coucher, car si l’enfant s’endort, la batterie sera préservé par le mode veille qui s’active au bout d’une dizaine de minutes.

Pour l’avoir essayé, j’ai apprécié le côté brut du boîtier, qui donne une impression de solidité. Il est fait actuellement dans une matière caoutchouteuse qui me laisse l’impression qu’il ne craindrait pas les mises en bouche ou les mains humides, ainsi que les chocs.

Il n’y a que peu de bouton. Celui de gauche sur la façade pour le son (et le son est, même au maximum, à un volume plus qu’acceptable, ce qui est un des points que je surveille avec mon hyperacousie).
Il y a un bouton pour revenir au menu et choisir des nouveaux objets ou personnages, un bouton pause et un bouton OK.
Sur le côté, un bouton à tourner pour éteindre ou allumer l’appareil.

Que vous dire d’autre….

Les histoires seront téléchargeables via un programme à installer sur le PC, dans le même principe que les tablettes Vtech.
D’autres packs d’histoires sont déjà en projet avec notamment un pack dinosaure, espace ou pirates.

Les packs sont fournis avec un jeu de cartes représentant chaque choix possible. Ainsi, l’enfant peut, sans le boîtier, recréer ensuite des histoires via les cartes, en inventer des nouvelles, et cela est aussi un jeu possible avec le reste de la famille.

Il est aussi fourni avec un carnet de dessin avec une page pour chaque histoire (donc, 48 pour le pack de base) afin que l’enfant puisse, s’il le désire, illustrer chaque histoire qu’il a entendu.

Le boîtier a 5 h d’autonomie en écoute, et un temps de charge de 3 h.
Il se charge par USB, donc, pas de fortune à mettre dans des piles.
Il y a également une prise Jack afin de brancher un casque, bien utile en voiture, par exemple.

J’ai aussi oublié de vous dire que le prototype a été testé par quelques personnes mais surtout, dans deux écoles primaires parisiennes et qu’il a reçu un très bon accueil.
On m’a également chuchoté qu’il serait peut être le coup de cœur du Parole de Maman de juin, ce qui n’est pas rien !

Bref, j’avoue, j’adore. Ça me rappelle les alphas ou les CD d’histoires que mes enfants affectionnent. Sachant que je déteste lire à voix haute, nous utilisons beaucoup les CD d’écoute.
Et malheureusement, ces derniers sont vite abîmés par les mains pas toujours délicates de mes enfants.
Du coup, je trouve parfait l’idée d’un boîtier où les histoires sont déjà dedans, un peu comme un mp3 spécial histoire, la solidité et praticité pour enfants en plus.

Je vais donc suivre cette petite société montante d’un œil attentif. Et si leur boîtier sort pour Noël prochain, je sais déjà que ce sera certainement un des cadeaux que je pourrais offrir à certains enfants de ma connaissance !

Laisser un commentaire