Homéopathie enfant

Photo de Boiron

J’ai longtemps été convaincue que l’homéopathie, c’est un placebo qui ne fonctionne que parce qu’on y croit.
Et moi, je n’y croyais pas.

A part pour quelques petites choses en fait.
Le Cocculine pour le mal des transports m’a souvent sauvé la vie.
L’arnica en gel contre les bosses.

Mais c’est tout.

Pendant mes grossesses, motivée par les multiples maux que je rencontrais, et par l’impossibilité de se soigner avec des « vrais » médicaments, je me suis laissé convaincre que ça m’aiderait.

Mouais….

Autant te dire que cela a été tellement efficace que je me suis dit « quel attrape couillon. Plus jamais ! »

Oui, je sais, faut jamais dire jamais, blablabla…

Fin août, j’ai interpellé mon pharmacien pour lui demander s’il y aurait quelque chose que je pouvais donner à Gremlins qui appréhendait tellement la rentrée qu’il n’en dormait plus, ou peu, et mal.
Ses cernes se creusaient, son teint devenait de plus en plus pâle, il était de plus en plus fatigué.
A quelques jours de la rentrée, je ne savais plus comment l’aider.
Et je me refusais à lui donner des médicaments. A 8 ans, je trouvais ça tellement jeune pour l’initier aux somnifères ou autres calmants.

Mon pharmacien, donc, me propose un traitement homéopathique.

MOUAHAHAH

Ce fut ma première réaction.

Puis « Pourquoi pas » quand mon médecin traitant m’a proposé de faire l’ordonnance et d’essayer. Ça ne me coûtait rien et ce n’était pas nocif.

Dans la foulée, tous les deux me proposent un traitement homéo pour les problèmes de comportement de Tisinge.

OK.

Je rentre chez moi avec une ordonnance simplissime pour un mois :
5 granules de Passiflora composé au coucher pour Gremlins et 1 dose de Pulsatilla 1 dimanche matin sur deux.

Pour Tisinge, 5 granules d’Anacardium Orientale 15 Ch chaque matin et 1 dose de Nux Vomica 15 Ch 1 dimanche matin sur deux.

Pas convaincue pour deux sous, je me plie tout de même à la prescription.

Au bout de 3 jours, les problèmes de sommeil de Gremlins sont quasi réglés. En 3 semaines, ils ont disparus.

Pour Tisinge, c’est hallucinant, comme vous le savez. Son comportement à l’école est parfait ou presque. Le petit sauvage devient un enfant civilisé.

Alors certes, je ne sais pas si c’est l’homéopathie qui a tout fait.
Je dois aussi prendre en compte qu’on a changé d’école, que Gremlins s’y sent bien, tout comme Tisinge. Que Tisinge est enfin pris en charge par une psy qui l’écoute et a l’air de bien gérer le truc.

Peut être, donc, que l’homéopathie n’y est pour rien.
Mais je ne sais pas.

Gremlins n’oublie pas, chaque soir, de réclamer ses « billes pour bien dormir ».
Depuis quelques jours, il les oublie. Je ne dis rien. Le but étant qu’il puisse dormir sans aide.

Tisinge, lui, montre des signes de faiblesses dans son comportement depuis une dizaine de jours.
La semaine précédente, je n’avais pas pensé à lui donner les granules.
Ceci explique cela ? On a recommencé hier, espérant un mieux.

Du coup, je me gave d’Arnica pour hâter ma cicatrisation suite à mon opération et hasard ou pas, tout se passe hyper bien ou presque.

Et finalement, je me dis que placebo ou pas, peu importe. L’essentiel c’est que ça fonctionne, même si ce n’est que par la force de l’esprit. Ce qui sera toujours mieux que de se gaver de médicaments.

J’ai donc trouvé un livre avec les remèdes homéopathiques pour tous les bobos familiaux. J’ai commencé à remplir la boite à pharmacie homéo offerte par ma sœur il y a des années.

Et donc, si vous avez des incontournables à avoir dans ma nouvelle pharmacie, n’hésitez pas à me le dire en commentaire !

7 réponses à to “Homéopathie ?”

  • Sofmeca (4 enfants) says:

    L’homéopathie c’est topissime (comme c’est ciblé, si tu te trompe dans le produit ça n’a quasiment aucune incidence par contre si tu es dans la bonne application c’est fulgurant) et en plus c’est sans danger pour les minis et les femmes enceintes.
    Euh, ça ne traitera pas un bras cassé hein mais pour les petits maux (et pour aider à la guérison du bras cassé) c’est top.
    2-3 choses à savoir :
    – il faut les laisser fondre sous la langue (parce que c’est une muqueuse, du coup l’absorption est plus importante que via l’estomac dont les enzymes attaquent les produits)
    – à prendre en dehors des repas : au minimum 10 min avant ou 20 min après (le corps a du mal à absorber un médoc et à digérer en même temps)
    – les dissolutions les plus efficaces sont celles avec le plus petit chiffre (on prendra du 4Ch ou du 5Ch en traitement fort et du 9Ch, 12Ch, 15 Ch en traitement au long court)
    – c’est en partie annihilé par le menthol (bannir les chewing-gums et les dentifrices au menthol)
    – on peut les diluer dans un liquide (pour les bébés non diversifiés)
    – beaucoup pensent ne jamais en avoir utilisé alors que c’est pourtant le cas (Arnican, Homéoplasmine, Oscillococcinum, Dolodent, Camilia, …)
    – il ne faut pas les toucher avec les doigts (il parait que ça diminue l’efficacité)

    Quelques « incontournables »:
    – mal aux dents/gencives (même pour les adultes et leurs dents de sagesse) : Camomilla
    – coups, cicatrisations (même à venir, on peut en prendre durant un accouchement ou juste avant une opération) : Arnica
    – écharde à expulser, foulures, tendinites, ongles cassants, cheveux ternes : Silicea (coupler avec des cataplasmes d’argile si ça dure)
    – nausées (y compris pour les femmes enceintes ou le mal des transports) : Nux Vomica (à prendre dès que la nausée arrive, si on attend, c’est trop tard)
    – allergies, rhume des foins, eczéma : Euprasia Officinalis
    – coup de chaleur, insolation : Belladona
    – constipation : Opium (une dose forte de 5 granules en 4Ch c’est aussi efficace qu’un grand verre d’eau Hépar)

    Il y en a plein d’autres, là c’est tout ce qui me vient à l’esprit.

  • Emma June says:

    Un incontournable à la maison: Alium Cepa dés que le nez coule! nickel!

  • Idem alium cepa compose des que le nez des petites coulent, ca leur coupe assez bien le rhume si c’est pris des le départ! Moi je suis mi figue mi raison avec l’homéopathie mais effectivement ya des moments où ça fonctionne alors pourquoi pas! C’est toujours mieux que de les gaver de médocs!

  • Pauline says:

    Il y a aussi l’aloe vera. Même si ce n’est pas homéopathique, c’est très réputer pour soigner aussi bien les blessures, les brûlures, et soulager les symptômes de certaines maladies.

    Pauline, de Visiter marseille

  • Cli says:

    Je pense que cela fonctionne et mieux encore si l’on y croit. Mais comme les médicaments « traditionnels » en fait car j’ai vu des personnes qui étant totalement fermés inhibaient les effets des médocs!
    Par contre je crois qu’avec l’homéo il faut encore plus trouver la plante, le mélange et le dosage qui fonctionnent. ET pour Little et sa « phobie » de l’école on n’y est pas encore. On a enlevé les cauchemars et réveils chaque nuit mais y’a encore du travail.

  • Euphrosyne says:

    L’effet placebo fonctionne dans tous les traitements (y compris les médicaments « costauds » ou même une chimio…) à hauteur de 30% – je ne sais pas trop ce que ça représente mais ça en jette 😉
    Donc en imaginant que l’homéopathie ne fonctionne pas du tout, si elle permet « seulement » d’activer l’effet placebo, c’est peut-être suffisant (et sans effets secondaires…) alors banco !!!

  • Valiruo says:

    j’ajouterais aussi Ledum Pallustre en cas de forte réaction aux piqures de moustiques, aussi bien en préventif qu’en curatif. Apis Melifica pour les piqures de guêpe.

Laisser un commentaire