Lorsque nous avons mis en place la garde alternée, je n’ai pas une seconde pensé aux fêtes des mères ou des pères.

Noël, les grandes vacances, si. J’ai même demandé une alternance une année sur deux.

Quand nous sommes passés en conciliation, j’ai découvert avec étonnement et amusement que la juge, elle, a pensé à ça, et a fait noter que la fête des mères serait au domicile de la mère et celle des pères chez le père.

Bon, clairement, je ne pensais pas du tout suivre cette partie de la conciliation, parce que je préfère respecter l’alternance que nous avons mis en place.

Et puis, clairement, pour moi, la date de la fête des mères ne signifie pas grand chose et ça ne me dérangeait donc pas d’attendre une semaine de plus pour entendre « Bonne fête maman » et recevoir le cadeau fait à l’école.

Mais mercredi soir, un petit texto de Ex me surprend. Dedans, il me disait qu’il me déposerait les enfants de 9 h à 18 h dimanche.
J’aurais du être super contente. Mais ce n’est pas la joie qui a été le sentiment immédiat. J’étais plutôt blasée de savoir que j’allais « sacrifier » mon dimanche sans enfant…

C’est horrible. J’ai eu l’espace de quelques heures l’impression d’être une mauvaise mère égoïste.
J’avais vraiment envie d’appeler Ex pour lui dire que non, on respectait juste l’alternance, point.

Pourquoi cette non-envie ? Déjà parce que comme dit plus haut, la fête des mères, même si elle reste importante pour moi, ne me bouleverse pas tant que ça. Savoir qu’ils m’ont préparés quelque chose me suffit. Même si je ne l’ai pas (bien que ça me décevrait) ou plus tard.

Et puis, parce que je profite en général de leur absence pour tenter de me reposer le plus possible, tant je suis épuisée par mes problèmes autant personnels que physiques.

Alors, certes, je suis une bad mother. Mais j’assume.
Et je me dis que cette année, je « perdrais » mon dimanche. Mais tant pis…

 

ce282-badmother
Elles aussi sont des bad mother :
Range ta chambre par Petits diables
Celle qui n’aimait pas faire la lessive par Poucelimama
Fouilles archéolobriques par Mes Doudoux et compagnie

5 réponses à to “Fête des mères [ #badMother 20 ]”

  • PetitDiable says:

    Comme je te comprends! Fête des mères ou pas, un dimanche sans enfants, c’est sacré!

  • Marie says:

    Bonjour !
    Je sous marine d’habitude, mais là, je me sens raccord !
    J’ai mes enfants et le mari tout le temps. Mais pareil, cette fête des mères, m’en fout…
    Et quand ils sont revenus avec leurs cadeaux pour dimanche, je n’ai eu comme autre réaction que de me dire : ah… Ils ont la même fleur… et zut, le pot de la fille n’est pas sec… Et ils auraient pu les emballer plus discrètement… Bref, tous les défauts mais aucun « chouette » 😉
    Et dimanche, il faudra être émue… Je me sens d’une hypocrisie totale !!!

    • Mère Débordée says:

      J’arrive à être émue par leurs cadeaux encore ^^ Donc ça va. C’est plus le fait de perdre « mon dimanche » qui m’a saoulé en fait ^^

Laisser un commentaire