image trouvée sur http://cahierjosephine.canalblog.com/

image trouvée sur http://cahierjosephine.canalblog.com/

 

Souvent, je me demande ce qu’ils font en classe. J’essaye de m’imaginer comment ils se concentrent sur leurs exercices, comment la maîtresse parvient à gérer une classe de 20 enfants…

Parfois, je me dis que j’aimerais bien être une petite souris pour passer quelques heures dans le secret de la classe.

J’ai eu cette chance, finalement, il y a quelques jours.

Je devais accompagner la classe de Schtroumpfette pour la piscine et suite à une erreur de compréhension des horaires, je suis arrivée bien trop tôt à l’école.
Sa maîtresse m’a donc proposée de m’installer au fond de la classe en attendant que l’heure de partir arrive.

J’ai donc passé 30 min à observer les 17 élèves de la classe de ma fille dans leur quotidien. Et j’ai adoré cette expérience.

Je suis tombée sur un moment de dictée. La maîtresse dicte des mots cours que les enfants ré-écrivent.
Après, ils devaient recopier d’autres mots 3 fois et une phrase.

C’était amusant de les regarder, très concentrés, sur leurs écrits.
D’entendre la maîtresse accentuer les sons pour permettre une meilleure compréhension des mots à écrire.
De l’entendre leur dire de bien vérifier les accents, les points sur les I et en fin de phrase avant qu’ils ne rendent leurs cahiers.

J’ai eu la sensation étrange d’un retour en arrière. Je me suis rappelé mon maître qui me disait la même chose « Vanessa, tu n’as rien oublié ? Tu est sure de toi ? Tu t’es bien relu »

J’ai découvert une classe très calme, même si je savais déjà que c’était le cas. Quand les enfants avaient rendus leurs cahiers, ils pouvaient se mettre à un atelier calme sur leur bureau en attendant les autres.

Mais ce qui m’a le plus intéressé, c’est de voir ma Schtroumpfette dans son environnement scolaire et comment l’AVS travaille avec elle, ce qu’elle fait, apporte….

Lors de la dictée et de la copie, elle a réussi à faire gommer ses écrits à plusieurs reprises à ma fille, à la recadrer quand elle commençait à montrer des signes de frustration… Le tout en restant discrète et très silencieuse.

Je me suis donc rendue compte aussi que je peux demander plus à ma fille sur tout ce qui est scolaire. Que je peux aussi la pousser un peu, même quand elle ne souhaite pas forcément recommencer, car elle est capable de le faire et surtout, de comprendre pourquoi elle doit recommencer.

Moi qui n’osais pas la pousser au delà de trois essais de peur de la frustrer et de la braquer.

Je suis ressortie de la classe avec beaucoup de soulagement de voir que « ça fonctionne ».

Je suis heureuse d’avoir pu la voir dans cet environnement. Heureuse d’avoir pu voir qu’elle s’y plaît, qu’elle est bien intégrée.

J’adorerais renouveler l’expérience. Je pense d’ailleurs qu’il serait vraiment intéressant et instructif de permettre au parent de voir l’intérieur d’une salle de classe en pleine leçon.
Pas en les faisant venir dans la classe, car, c’est sur, les enfants sont un peu différents sous le regard de leurs parents.
Mais pourquoi ne pas filmer quelques moments de cette vie scolaire si opaque pour nous, parents, et nous permettre de découvrir un peu de cette vie qui nous intrigue tant ?

J’ai conscience d’avoir eu une chance énorme. C’était une expérience super, et je ne regrette pas du tout d’être arriver trop en avance !

4 réponses à to “En classe”

Laisser un commentaire