Quand j’étais gamine, ma mère était fan des dessins-animés Disney et j’avais toutes les VHS, puis les DVD des films.
Nous n’allions que rarement voir les films en cinéma, alors, autant vous dire qu’à la sortie de la VHS/DVD, j’étais au taquet, en sachant qu’il serait bientôt mien.

J’étais et suis toujours une grande fan de Donald. C’est mon personnage préféré. Mickey, je le laissais à d’autres.
Donald me semblait être le seul à avoir une vraie personnalité, avec des qualités et des défauts, avec des vrais sentiments. Les autres sont tellement lisses….

J’ai été un nombre incalculable de fois au parc. Le fait d’habiter en région parisienne et sur le chemin du RER A qui pouvait m’y emmener direct y aidait bien.
J’économisais mon argent de poche et je m’offrais un passeport annuel.

Avant d’avoir mes enfants, à chaque nouvelle sortie ciné, j’étais présente dès le jour de sortie pour découvrir la nouvelle merveille des Studios Disney.
En général la seule adulte sans enfant dans une salle bondée de famille.

Devenue maman, j’ai, je crois, filé le virus à mes enfants.
Les trois ont été des grands fan de Mickey, le personnage. Tisinge l’est toujours d’ailleurs, et a des grands yeux ébahis dès qu’il voit le personnage dans les parcs.

Nous y avons emmené Gremlins pour la première fois quand il avait deux ans ½. Je me rappellerais toujours de ses grands yeux pleins d’étoiles et des miens, larmoyants d’émotion.
Depuis, nous y sommes allés au moins une fois par an, 2 jours 1 nuit à chaque fois, profitant des prix du CE de Ex.
Schtroumpfette avait à peine 6 mois quand elle y a été la première fois. Tisinge 3 mois.

IMG_1343

Chaque fois, nous dormions au Davy Crockett Ranch, car moins cher et surtout plus pratique, avec sa cuisine et son frigo, quand on est en famille.

Notre dernier séjour date d’il y a près de deux ans. Entre temps, je me suis séparée de leur papa et là, clairement, le budget m’a manqué.
Mais j’ai comme marotte de les y emmener un jour pour Noël. Peut être fin 2016, puisque cette année, ils seront chez leur papa pour Noël.
Si j’arrive à économiser assez, c’est ce que nous ferons.
En attendant, je joue à tous les concours dont les lots sont des entrées ou des séjours au parc, sans succès malheureusement.

Malgré ça, nous allons tout de même voir chacun des films dès qu’il sort. D’abord moi seule. Histoire d’être au calme et de pouvoir vérifier qu’il n’y a rien qui poserait soucis avec mes loulous.
Puis avec eux.
Et bien sur, chaque film, dès sa sortie en DVD, rejoint ma bibliothèque.

Je connais chaque chanson de chaque film, même les plus vieux. Qui se souvient de Elliot le Dragon ou de Bernard et Bianca ?

Certains films me plaisent moins que d’autres, mais je reste tout de même un très très bon public et je suis tout de même le plus souvent conquise par les histoires merveilleuses.

Si j’avais de l’argent, je ferais régulièrement des razzias dans les boutiques Disney Store, et dans leur boutique en ligne.
Schtroumpfette a déjà plusieurs poupées Animator.
Moi, je craque sur tout : peluches, mugs, vaisselles, décoration…

Je crois que je suis Disney Addict….

macaron-rdv-education

Une réponse à to “Disney et nous, une histoire d’amour”

Laisser un commentaire