On lutte tous pour quelque chose dans la vie. Plus ou moins consciemment d’ailleurs.

Souvent, on lutte pour plusieurs choses.

Pour ma part, je lutte pour le bonheur. Il est tellement facile de sombrer dans la noirceur quand on galère.

Je vis seule, sans travail et sans beaucoup de moyens. J’ai trois enfants dont une avec un handicap et un autre avec une suspicion d’hyperactivité.
Ma santé est moyenne, je me bats en permanence contre mon propre corps.

Et pourtant, malgré tout ça, malgré les coups durs, les manques, les envies inassouvies, la fatigue, je garde toujours espoir et un maximum le sourire.

Parce que je préfère rester optimiste et voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Je me bats pour que mes enfants sachent que la vie mérite d’être vécue et aimé.

Je me bats pour qu’ils aient une enfance la plus heureuse possible, malgré tout, qu’ils gardent le sourire et l’envie de découvrir.

Je me bats pour garder l’enfant qui est en moi, qui me permet de m’émerveiller pour une fleur, une babiole, un sourire.
Pour garder cette innocente, cette fraîcheur que j’espère avoir, celle qui me permet d’avoir les mêmes délires que mes enfants, celle qui fait que j’ai moi-même l’impression d’être une enfant parfois.

Je me bats pour réussir ma vie. Pas en terme d’argent ou de travail, même si je cherche et espère bientôt trouver un travail qui me plaît et me permettrait de souffler financièrement.
Mais plutôt en terme de rire, de bonheur, de souvenirs à chérir et à partager plus tard.

Parce que plus tard, quand je me retournerais sur le chemin parcouru, où sera le travail, l’argent ?
Restera l’impression de bonheur, ce bonheur que j’aurais réussi à me créer, telle une bulle, autour de moi et des miens.

http://www.agoaye.com/

http://www.agoaye.com/

 

http://www.agoaye.com/

7 réponses à to “Ce pour quoi je lutte [ #53billets2015]”

Laisser un commentaire