Je suis une blogueuse depuis…. pfiuuu…. Au moins 10 ans.
Pendant longtemps, je me suis tenue loin de la blogo. Je faisais mes petits billets sur mon blog perso pour ma famille et mes amis, ne lisait que quelques blogs de mamans (coucou Cranemou et Blog de maman) et sur facebook, je ne suivais personne que je ne connaissais pas.

Un beau jour, j’ai eu envie de partager mes lectures. Je lis beaucoup. Énormément. Plus de 300 livres par an.
Avec une amie, nous avions crée un forum de lecture (qui marche du tonnerre, encore maintenant) et nous avons fini par découvrir le monde du partenariat le jour où des éditeurs, flairant la pub gratuite, nous ont proposés de nous envoyer des livres contre des chroniques.

Puis, il y a un an, j’ai ouvert ce blog, sans en parler à personne.
Peu de gens que je connais « en vrai » ne savent qu’il existe. Ma tante, qui l’a découvert un peu par hasard, deux-trois amies en qui j’ai toute confiance.

J’ai joué le jeu à fond, ouvert une page facebook, twitter et instagram, fais en sorte qu’il soit apprécié et surtout, surtout, que j’y trouve du plaisir (mais ça, je t’en reparle bientôt)

Au fur et à mesure, j’ai eu de plus en plus de personnes en « amis ». J’ai été ajouté à pleins de groupes.
J’ai découvert, pour ainsi dire, l’envers du décor.

Et on peut dire que la blogo, c’est un peu Dallas, hein… Un côté sombre, obscur, que même Dark Vador paraît adorable à côté.

Entre les blogueuses qui, ayant du succès, finissent par se comporter comme des stars.
Des marques qui prennent les blogueurs pour de la main d’œuvre corvéable à merci.
Des gens qui se tirent dans les pattes, sans vergogne et sans état d’âme.

Le moindre statut un peu sensible peut finir en foire d’empoigne, et je découvre que pour beaucoup de lecteurs, le blogueur est une sorte de « bien public ».
Sa page étant en public, tout comme son blog, le lecteur a donc un droit de regard sur la façon dont le blogueur gère son blog, sa page, ses pensées….

On est loin de l’ouverture d’esprit, de l’esprit du partage….

J’avoue qu’en général, je suis ça de loin, les scandales digne de Closer ou Voici qui secouent la blogo.

En général, ça me fait bien marrer. Se prendre la tête pour si peu. Perdre du temps à se prendre la tête pour des trucs qui, en général, n’en mérite pas tant.
Les gens ont du temps et de l’énergie à perdre, apparemment.
Et certains me semblent avoir un sérieux grain ou un niveau de connerie tellement énorme que je ne ressens aucune colère en les lisant, plutôt un ahurissement devant de telles inepties que même mon fils de 4 ans paraît philosophe à côté.

Parfois, ça me mets franchement en colère.
Surtout quand on attaque gratuitement des personnes qui ne demandent rien ou sont en état de faiblesse.
On appuie sur le point faible pour faire le plus de mal possible, et on savoure la douleur engendré. Voilà à quoi ça me fait penser.

Je reste à l’écart et n’ai pas été, pour le moment, vraiment touchée par aucun « scandale »
Certains de mes statuts ne plaisent pas forcément et dans ce cas, j’en ai toujours pour venir m’expliquer pourquoi je suis une idiote qui ne réfléchit pas ou même une bonne à rien…
Mais, clairement, si même ce que pensait mon mari ou ma mère ne me touche pas, ce n’est certainement pas les jugements d’inconnus qui vont me blesser, même si, parfois, ça peut faire un pincement.

Bref, tu l’auras compris, la blogo est un univers impitoyable, comparable à une jungle ou à Star Wars, et où le côté obscur tente chaque jour de rallier le plus de monde possible de son côté ^^

Par contre, et c’est là tout ce que je veux retenir de la blogo, c’est la solidarité, le côté bisounours qui y perdurent, envers et contre tout

koom.org

koom.org

Il y a peu, j’ai lu un article où le net en général et la blogo en particulier était décrit comme un lieu horrible où c’est chacun pour soi.

C’est faux. Vraiment.

On va me dire que j’idéalise, que je ne vois que ce que je veux voir.
Soit.
Oui, je ne veux voir que ce qui mérite d’être vue, et ignorer la noirceur. On en a tant dans le réel, pourquoi ne pas l’ignorer sur le net ?

Parce que pour moi, la blogo, parfois, ça me donne envie de pleurer.

Comme quand des gens se regroupent pour aider une blogueuse qui traverse des difficultés qui la mettent en danger.
Ce mouvement de solidarité aura permis de récolter les fonds permettant de commencer les travaux et de mettre en sécurité une famille.
Tout ça grâce à des gens qui, parfois, ne connaissais cette blogueuse que de loin, mais qui se sont sentis assez touchés pour avoir envie de participer.

Comme quand des gens se regroupent pour donner du réconfort à une blogueuse en deuil.
Parce que ça peut nous arriver et qu’on se dit qu’on aimerait avoir de l’aide, même si nous n’oserions pas la demander.

Comme quand j’écris un billet pour dire que je vais mal, un billet qui m’a arraché les doigts, le cœur et les yeux à écrire tant j’ai eu du mal à avouer mon mal-être.
Et que je reçois moult encouragements, « mots d’amour » et propositions d’aide.

Comme quand j’écris un statut facebook pour pouvoir trouver du linge de maison à bas coût, puisque depuis ma séparation, je dois racheter petit à petit, avec un budget riquiqui.
Et qu’en l’espace d’une journée, les MP se multiplient au point qu’aujourd’hui, mon trousseau de linge de lit est plus que fourni, j’aurais pu fournir 3 autres familles faciles.

Et ce, sans contrepartie, sans remboursements.

J’ai pleuré ma race. C’est très moche, comme expression, mais c’est exactement ça.

Il y a tant d’autres exemples qui, quand j’y pense, me fichent les larmes aux yeux et me font garder espoir.
Espoir que, quelques temps encore, Dark Vador et le côté Obscur de la force sera repoussé pour permettre à la lumière et à l’amour de perdurer.

Alors, merci. Merci à tous ces gens, connus ou inconnus, blogueurs ou lecteurs, qui, tous les jours, me prouvent que la générosité, le respect et l’amitié, même virtuelle, ne sont pas en voie de disparition.

Les petits ruisseaux font des grandes rivières….

14 réponses à to “Blogooooo ! Ton univers impitoyaaaable !”

  • McommeMarie says:

    Je commente rarement et pourtant je te lis souvent. Comme toi, je reste loin des conflits et je ne suis pas (encore) attaquée, le fait que mon blog est tout petit aide à me tenir loin de tout ça.
    Mais je retiens surtout l’entraide qui existe au sein de la blogo et la générosité. Dernièrement, j’ai rencontré d’autres bloggeuses en « vrai » et c’est ça que je retiens.
    Dark Vador va s’éloigner encore avec toutes ces amitiés, générosités.

  • Egali-mère says:

    J’ai publié un statut hier sur Facebook dans lequel j’exprimais mon envie de prendre du recul par rapport à tout ce qui s’y passe.
    Je connais l’engagement sans faille de certaines lorsqu’elles se lancent dans des actions, je connais les élans de solidarité envers celles et ceux qui en ont besoin, je sais que certain-e-s sont de très belles personnes et j’ai lié quelques amitiés privilégiées.
    C’est cela que j’ai envie de garder.

    • Mère Débordée says:

      Oui, j’ai vu ton statut, je me suis dit que ça tombait bien avec mon billet qui était en attente de publi depuis quelques jours.
      Tu as raison, il ne faut garder que le bon

  • mzelleju says:

    Rhooo lala !Je suis tombée sur ton blog par hasard en suivant un lien… j’ai commencé à lire ton article car j’ai (apres 2 ans d’abstinence sans blogger sur mon blog famille critiqué par ma famille !) decidé de réouvrir un blog en anonyme. J’ai donc recommencé à blogger, à faire mes petits test rien que pour moi, à faire mes petits coup de gueule parce que ça soulage et sans attendre de commentaire de personne et surtout pas de la famille.
    Et en commençant à lire ton article j’ai eu peur; peur de mettre embarqué dans une nouvelle aventure et me ramasser la margoulette ! Et puis j’ai continué à lire parce que je suis une grande curieuse !!!!
    Mon blog est tout neuf, n’a que 2 coms mais j’espère bien qu’il grandira, et quand je vois comme la bloggo peut être extra douce, je me dis que oui, j’ai finalement bien fait de franchir le pas !
    En tout cas aujourd’hui tu es ma plus belle trouvaille et je te mets dans mes favoris illico !
    Je ne voudrais pas passer à coté d’un autre article qui me mettra à nouveau la larmichette au coin de la paupière !

    Biz
    Ju, maman de Trois chatons 🙂

  • dark maman says:

    Mais en vrai, Dark Vador est vachement cool ! 🙂

    Le blogo, univers impitoyable … mais je dirais pareil de la vie hors blogo, hors du net.

    Comme dans la vie réelle, il faut toujours se focaliser sur le positif, ainsi le négatif parait bien insignifiant. C’est pour ça que j’ai fait un énorme trie, je ne me prends plus la tête, je ne vois quasiment plus les conflits.

    Je trouve bien plus intéressant de savoir être différent, savoir tendre la main et savoir en rester humble pour rendre le monde plus joli 🙂

    Je ne te remercie pas pour cet article qui m’a fichu la larme à l’œil. Ouais, tu vois, même le côté obscur est sensible à certaines choses 😀

  • maptitetribu says:

    Oh que oui comme je suis d accord !

  • pikanomi says:

    love you darling!!
    au fait … change l’âge de tes chameaux 😀 ils ont prit 1 an chacuns depuis lol
    bisous tout doux

  • TheMouse says:

    Tout est dit… Darkvador il dégage… On reste chez les bisounours!!! Enfin, c’est mon avis!

  • Mon blog est bien trop petit pour avoir des ennuies, mais c’est justement toute la solidarité de certaines que j’ai pu voir qui m’a donné envie d’en faire un peu partie moi aussi.
    Comme je le disais il y a peu à une blogueuse. Nous sommes humains, avec nos failles bien sûr mais surtout avec beaucoup de qualité. Il faut les valoriser.

Laisser un commentaire