ce282-badmother

Parfois, les soirées sont longues. Très longues. Trop longues.
Enfants excités, intenables, qui n’écoutent rien. Parents fatigués, démotivés.

Hier soir, les enfants étaient particulièrement en forme. À 18 h, j’attendais avec impatience l’heure de coucher tout en sachant que cela allait être difficile de tenir jusque-là.

À 18 h 15, Titsinge me demande « C’est quand qu’on mange ?»

Allez savoir ce qui m’est arrivé à ce moment-là. J’ai disjoncté.

À 18 h 30, ils étaient à table. À 19 h à la douche. À 19 h 15 au lit. À 19 h 30, je m’installais tranquillement sur mon canapé pour profiter du calme.

A Gremlins qui me dit « C’est pas encore l’heure de manger là ! », j’ai répondu « Si, si, regarde l’heure, en plus, le soleil est déjà couché ! » (Il ne sait pas encore lire l’heure.

Oui, j’ai couché mes enfants à 1 h30 avant l’heure.
Non, je ne regrette rien.
Je suis une #BadMother qui tient à sa santé mentale !

8 réponses à to “Le jour où j’ai dû préserver ma santé mentale [Bad Mother #2]”

Laisser un commentaire