J’ai un soucis. Et j’espère pouvoir glaner auprès de vous conseils et astuces pour y remédier.

Auparavant, avant ma séparation, quand les enfants se réveillaient, ils jouaient plus ou moins tranquillement (moins que plus, d’ailleurs) dans leurs chambres jusqu’à ce que nous nous levions, leur père ou moi.

Au mois de juillet, ils ont donc passés le mois avec leur père, je ne les ai récupérés que le 10 août.

Dès le 1er jour, Tisinge qui a tendance à se réveiller vers 6h et venu au réveil me rejoindre dans mon lit.
On a fait un câlin, il est resté tranquille à somnoler pendant près d’une heure, bref, tranquille.

cododo-1
Deuxième jour, pareil.
Troisième jour. Quatrième jour.

Là, je commence à me dire que ça ne va pas le faire, qu’il prenne cette habitude.

Déjà parce que ça me réveille à chaque fois, et que je suis par conséquent un peu plus fatiguée chaque jour qui passe.

Et puis parce que je considère que sa place n’est pas dans mon lit.

Je suis célibataire pour le moment, mais comment cela se passera t’il si je retrouve quelqu’un ?

Bref, je lui ai donc dit que c’était très gentil de vouloir me faire un câlin le matin mais que je souhaitais que désormais, il attende mon réveil et surtout, que je ne voulais plus qu’il vienne dans mon lit. Qu’il avait son lit, et que mon lit n’était que pour moi, pas pour les enfants.

Les matins suivants, il a fallu à chaque fois que je le reprenne, lui demande de retourner dans sa chambre.
Avec le problème que, réveillé et frustré de mon renvoi, il réveille son frère avec qui il partage sa chambre.

Ils sont retournés une semaine chez leur père, sans réelle solution pour ce problème que j’ai totalement occulté pendant une semaine, trop occupée par mes cours.

Je les ai récupérés vendredi.
Samedi matin, je me réveillais avec un Tisinge dans mon lit. Complètement stone, je n’ai pas réagi, ce qui m’a permis de dormir jusque 8h, et j’en avais bien besoin.

Mais dans la matinée, je lui ai redit que je lui interdisais de venir dans ma chambre le matin.
Devant son air buté, j’en suis arrivée à lui dire que je leur interdisais, à tous les trois, de venir dans ma chambre. Et qu’il y aurait punition en cas de tentative…

Dimanche matin, 4h15, je suis réveillé par un coup dans le dos : Tisinge qui s’installe avec oreiller et couverture.
Et qui, me voyant réveillée, me demande quand il pourra déjeuner et aller au parc.

J’avoue, à 4h15, je n’ai pas été des plus bienveillante.
Je lui ai hurlé « Putain ! Il est 4h du matin bordel ! Retourne dans ton lit et que je ne t’entende plus sinon ça va mal aller ! »
Il est parti ventre à terre dans sa chambre, en pleurant, tellement mes cris lui ont fait peur, je pense.

Alors, je m’interroge. Comment lui faire comprendre, que mettre en place pour que cela cesse.

Tisinge a déjà du mal à appréhender sa place d’enfant. Il se sent plus grand qu’il ne l’est en réalité, et à du coup déjà tendance à défier l’autorité, se sentant supérieur aux enfants de son âge et ne comprenant pas qu’il n’a que 4 ans et qu’il n’est pas un adulte.

Dans le même temps, j’apprécie aussi les moments de câlins et n’ai pas envie de le braquer à ce niveau là.

J’ai donc beaucoup de mal à me positionner.

Si vous avez des conseils et astuces, des témoignages à me faire part, n’hésitez pas !

12 réponses à to “Petit squatteur”

  • mathilde says:

    je n’ai pas de solutions mais je peux te dire que lorsque mes parents ont divorcé je suis retournée dormir avec ma mère, j’avais 13 ans, je comprenais bien que ce n’était pas bien mais j’ai tellement souffert de voir mon père partir que au moins là, près de ma mère je dormais bien.
    Peut être que la solution n’est pas qu’il ne dorme plus dans ton lit mais qu’il accepte votre séparation.
    Je l’ai dit je n’ai pas de solutions.

  • Clairette says:

    Effectivement, quand tu ne seras plus célibataire, cela va poser problème car ton nouveau chéri « prendra la place » de ton fils dans son esprit… Je l’ai vécu de l’autre côté, j’étais la « voleuse de papa » et avec mes horaires décales, quand je partais bosser a 6h00, hop, ni vu ni connu ma belle-fille (4 ans a l’époque) se glissait dans le lit contre son père…
    Cela a été difficile, mais elle a fini par ne plus le faire. Et chez nous aussi les enfants n’ont pas le droit de venir dans notre chambre. Et effectivement, je pense que c’est mieux d’arrêter cette habitude Avant que ce soit a cause d’une personne extérieure qui du coup deviendrait le responsable et aurait encore plus de difficulté a se faire accepter des enfants…
    N’aurais-tu pas un verrou a ta porte pour que temporairement il ne puisse pas l’ouvrir? Comme ça pas besoin de crier, pas besoin de te lever. Tu appliques juste la nouvelle règle. Et après plusieurs tentatives échouées probablement qu’il cédera.
    C’est un âge difficile auquel il est délicat d’imposer des règles, surtout quand on est seule et qu’on a pas de moyen de passer la main pour ne pas être toujours celle qui râle, mais ils ont besoin de limites, et une fois qu’elles deviennent des habitudes tout roule.
    Bon courage

  • Isabelle says:

    Bonjour Vanessa,

    Tous les enfants agissent comme ça dès séparation des parents, je l’ai vécu avec ma fille aînée qui a l’époque avait 2 ans. Mon conseil ne pas céder 1 x, reste sur tes positions, il finira par comprendre, et oui si tu peux fermer temporairement ta chambre, au moins impossible pour lui de venir te rejoindre. Bisous et bon courage

    • Mère Débordée says:

      Je ne ferme pas ma chambre de peur de ne pas entendre si l’un d’eux m’appelle. C’est stupide car je sais pertinemment que j’entendrais tout de même mais c’est psychologique je crois 😉

  • WonderMômes says:

    Arf pas facile…chez son père il fait pareil ?

    • Mère Débordée says:

      Apparemment non. Et pourtant, c’est plutôt moi l’autorité et lui la douceur, et de ce point de vue, rien n’a changé pour le moment

  • Frédérique Gautry says:

    Bonjour

    je suis moi même divorcée depuis 4 ans maintenant ma fille avait alors 3 ans. Et comme vos titis, elle me rejoint dans le lit très régulièrement. Avant je la laissais faire car a force d’accumuler de la fatigue je n’avais pas l’envie ni a la force de me battre avec elle a 4h du mat. Elle a du voir un psychologue car la garde alternée ne se passe pas toujours trés bien, et nous avons évoqué ce fait de Co-dodo imposé à maman !!! Le psychologue lui a expliqué que sa place n’étais pas dans mon lit et que me rejoindre devait être un fait exceptionnel (malade par exemple) du coup pour la rassurer on a instauré des petits rituels avant couchés. les premiers jours elle revenaient avec moi mais je la recouchais dans son lit du coup très vite, elle a repris ses bonnes habitudes. maintenant elle a 7 ans et le matin elle aime se lever tot donc j’accepte le calin du matin mais pas avant 8-9h en fonction de ce qu’on a fait la veille. Si elle essaye de transgresser a la régle en général c’est signe qu’elle a un p’tit mal être donc on en parle. Je pense que le maitre mot c’est la communication avec nos p’tits bouts car un divorce, une séparation un décés sont pour eux des tsunamis et il faut en parler, les laisser s’exprimer tout en restant ferme sur les régles de vie de la famille car nous aussi devons nous adapter a une nouvelle vie seule et non plus a 2. nous ne sommes pas sur humaines et les enfants doivent le comprendre. en tout cas bon courage dans cette nouvelle vie qui m’as l’air bien chargée avec la reprise d’étude.

    • Mère Débordée says:

      Nous pensons aller voir un psy justement. Trop de soucis de comportement (même avant la séparation) et ça en plus, je pense qu’il faut évacuer

  • elise says:

    Lors de ma séparation mes 2 petits bouts de 3 ans venaient régulièrement dans mon lit aussi. J’ai compris que c’était car ils se faisaient du souci pour moi qui dormait seule. Je leur ai expliqué que c’était génial d avoir un grand lit pour soi toute seule et que c était mon espace, qu ils n aimeraient pas que je vienne dans leur lit. Je leur ai proposé que ce soit moi qui dise quand ils pouvaient venir, en general le dimanche matin. Et puis, je ne sais pas comment mais c est passé (sauf pour les orages!). Et maintenant il y a mon amoureux et c est lui qui leur propose de venur avec moi le diamnche matin!

Laisser un commentaire