AA034283

Je croyais que ce serait facile, ce billet, mais ce fut tout le contraire.
Je me suis creusé la tête pour savoir quoi raconter, savoir qu’elle était ma plus belle histoire d’amour.

Et finalement, je n’en ai aucune.

Parce que j’ai vécu des histoires, qui se sont terminées de façon plus ou moins sereines, mais toutes m’ont énormément apportées.

Mon premier amour, j’en garde un souvenir amusé et ému. Un jeune garçon de deux ans mon aîné qui travaillait pour les écuries où je passais mes vacances, en colonie.
Je me rappelle de mes émois, du jour où il m’a pris la main au cinéma et de la nuit sans sommeil qui a suivi tant mon cœur battait à tout rompre.
Je me rappelle de l’attente excitée et anxieuse du premier baiser.
C’était mignon, c’était plein de tendresse et plein d’humour.
Je crois qu’au fond, je suis un peu resté amoureuse de mon premier amour.

Je me souviens des histoires qui ont suivies, peu nombreuses mais toujours pleine de tendresse et de respect. Je suis restée amie avec tous mes ex ou presque.

Je ne peux que me souvenir de Ex-Prince Charmant. 12 ans, 3 enfants, difficile d’oublier ou de nier une telle histoire. Je ne regrette rien, hormis la fin.

Finalement, ma plus belle histoire d’amour, c’est une histoire d’amitié. Avec mon meilleur ami presque parfait.
Nous nous sommes rencontrés au lycée, nous étions en internat.
Je suis vite tombée amoureuse de lui, tout en voulant préserver notre amitié.
Il ne m’a pas vu dans un 1er temps, je n’étais que l’amie.
Il a vécu, lui aussi, une longue histoire avec deux enfants.
Et puis, quand cette histoire s’est fini, la mienne commençait à prendre l’eau.

Je me rappelle un jour où, encore en couple tous les deux, nous nous étions dit que si jamais l’un de nous devait seul, il n’y aurait personne d’autre que l’autre.

J’ai été trop longue à abdiquer mon couple. Il a retrouvé quelqu’un.

Et pourtant, l’amitié est toujours là. Une amitié amoureuse de mon côté et certainement un peu aussi du sien.

Il sait ce que j’éprouve pour lui, même si c’est parfois très ambivalent et pas toujours très clair.
Je sais qu’il éprouve en partie les mêmes sentiments.

Je lui ai dit que nous étions des âmes sœurs. Peut être un jour nous retrouverons nous. Même si j’avoue qu’une telle éventualité m’effraye aussi un peu, tant son amitié est importante dans ma vie.

Nous ne nous appelons pas souvent. Nous ne nous donnons pas de nouvelles régulièrement. Il est pourtant le parrain d’un de mes enfants.
Mais je sais, tout comme lui, qu’en cas de besoin, nous serons toujours là l’un pour l’autre.

Depuis mes 17 ans, il est la seule constante dans ma vie, en dehors de ma famille.
Je crois pouvoir dire que c’est lui, ma plus belle histoire d’amour, si j’excepte mes enfants.

Peut-être que je lui ferais lire ces lignes ?

8 réponses à to “Ma plus belle histoire d’amour [ #7 – #53billets2015]”

  • J’aurai pu écrire ces lignes si je n’avais pas pris mon courage à deux mains il y a presque trois ans pour enfin vivre ce que j’avais à vivre avec Monsieur6tron.
    Moi aussi j’ai eu peur de sacrifier l’amitié, moi aussi j’ai crains de tout perdre et même si tout devait s’arrêter demain et que je perdais tout ça je ne pourrai regretter ce que nous vivons maintenant car je n’ai rien vécu d’aussi fort.
    Prends ton courage à deux mains, il n’est jamais trop tard !

    • Mère Débordée says:

      Il est en couple dorénavant. Et heureux. Mais je pense qu’il sait déjà tout ça. Et je lui ai envoyé le lien vers ce billet. Carpe Diem

  • Cocotte says:

    Je vis une histoire similaire. J’ai connu un garçon début vingtaine, nous nous sommes aimé au premier regard, nous avons vécu une aventure durant 6 mois, puis nos chemins se sont séparés. Les 20 années suivantes, nous nous sommes rencontrés en compagnie d’amis communs environ une fois par année. Lorsque nos regards se croisaient, que nos corps se touchaient, ils y avait toujours ce courant électrique entre nous. Il y a 4 ans, il sait séparé et moi l’année suivante. Le destin nous a remis en contact et nous vivons pleinement notre histoire d’amour depuis 2 ans. Cet homme n’est jamais sorti de ma tête et de mon coeur et les gens qui nous on connu ensemble il y a 20 quelques années, nous on dit, que notre amour était écrit dans le ciel, que notre retour ensemble était inévitable… Comme quoi, selon moi, le véritable amour est plus fort que tout et ne s’éteint jamais.

  • Agoaye says:

    Oh oui, tu peux les lui faire lire, elles sont si belles !

  • ben says:

    Étonnants témoignages, surprenantes similitudes… Et des mots clés qui reviennent pour tous: amitié, amour, amitié amoureuse, âme sœur, regards, électricité…
    Cela fait quatre ans que je vis cette amitié avec une personne qui m est très chère, qui est en couple, qui ressent le besoin de m écrire quasi quotidiennement et que j ai besoin de lire tout aussi souvent. Et pourtant, nous savons tous les deux que cela ne restera que de l amitié, une amitié perverse et ambivalente, une amitié qui n en n a que le nom tant nos moments -rares- où nous nous voyons sont troubles et intenses… Je ne sais si nous franchirons un jour ce pas que nous imaginons tous les deux bien différent de ce que la morale voudrait, mais en aucun cas je ne souhaiterais perdre cette amitié. Elle représente pour moi la femme idéale mais n est ce pas édulcorer la réalité via le prisme de l idéalisation? La frontière entre amour et amitié est parfois ténue, surtout entre deux êtres de sexe opposé. Et pourtant je connais la vraie amitié avec une femme. Qui dure depuis plus de 25 ans. Et c est pour cela que cette dernière relation amicale est différente. Partagée autrement.
    Par des non dits, certainement, mais des regards qui en disent long…
    Je vois cette femme comme mon âme sœur. Il ne se passera sans doute jamais rien, car elle ne se séparera jamais de ses enfants quitte à devoir supporter un conjoint pour qui elle dit ne ressentir plus rien. C est a moi qu elle confie ses peurs, ses doutes, c est avec moi qu elle partage ses rires, ses réflexions profondes.
    Mais ce n est pas avec moi qu’elle partagera sa vie. Et peut être est ce mieux ainsi? Il y aura toujours un doute.
    J espère que le tien, de doute, s est estompé lorsque ton ami a lu cette magnifique lettre que tu as rédigée.. Et que tu es heureuse de l avoir gardé en ami, ou de l avoir transformé en amant, car il a visiblement de la chance de te connaître.
    On n a qu une vie… Bla-bla-bla… La vie est courte… Bla-bla-bla… Faut vivre… Bref, plein de bonheur pour toi !

    • Mère Débordée says:

      je lui ai envoyé le lien, je ne sais pas s’il l’a lu ou pas, et ne m’en a pas parlé. De toute façon, il savait déjà tout ça, en fait.
      On verra dans le futur si ça change quelque chose
      Plein de bonheur à toi aussi

Laisser un commentaire