macaron-rdv-education

Quand j’étais enfant, le repas du réveillon se faisait juste entre nous, mes parents, mon frère ma sœur et moi.
Parfois, un ou deux membres de la famille venait rejoindre le repas, mais en général, le 24 décembre, nous étions entre nous, et nous faisions avec la famille le 25.

Mes parents n’étaient pas trop regardants pendant ce repas.
C’était un repas bien amélioré, tous les ans la même chose : des fruits de mer en entrée, un rôti de cheval avec pommes dauphines et marrons en plat et une bûche pâtissière en dessert.

Le 25 ou les jours suivants, nous allions donc dans la famille et c’était aussi juste un repas un peu amélioré.

Dans ma famille, le repas n’était jamais guindé ou figé. Chacun se servait comme il voulait, sortait de table ou pas comme il le souhaitait. C’était (et c’est ) toujours un joyeux bordel.

Quand j’ai rencontré Père Charmant, j’ai découvert les repas un peu plus guindés. Ces repas qui se déroulent selon les codes, et qui traînent en longueur.

J’avoue que ce n’est pas trop ma tasse de thé. Déjà, adulte, je suis souvent prise d’ennui quand les repas s’allongent.
Alors, pour les enfants, j’imagine parfaitement le cauchemar que ça peut être.

Depuis deux ans, nos familles étant assez loin et l’organisation étant compliqué, nous avions fait le choix de faire le réveillon chez nous, juste nous 5, puis de faire des déjeuners de Noël les jours suivants avec les différentes familles.

Du coup, chez nous, c’est tout simple : on se fait un repas avec le traditionnel chapon et la traditionnelle bûche. On boit du Champomy. Et on regarde ensuite tous ensemble les dessins-animés Disney de Noël.

Cette année, c’est notre premier Noël post séparation.

Je n’ai pas encore trop réfléchi à l’organisation. Les enfants seront chez moi la semaine de Noël mais j’ai déjà vu avec leur père pour qu’il les prenne le 25 midi pour fêter ça avec ses parents et ses frères.

Je crois que, le 24, je me contenterais de demander aux enfants ce qu’ils souhaitent manger pour ce repas de fête. Quand bien même ce serait pizza ou macdo, tant que ça leur plaît.
On regardera encore les dessins-animés de Noël en mangeant quelques bonbons.

Nous verrons…

Et chez vous, comment se passe le repas du réveillon ?

9 réponses à to “Le repas du réveillon [Jeudi Éducation]”

  • Fredouille maman poule says:

    Hello !
    Chez nous cetais repas de famille chapon et buche les parents et les enfants. Nous ne sommes pas tres famille repas guinde … L’ambiance est tendu avec la grand mere les oncles les tantes … Puis il habite super loin …
    Maintenant que jai ma famille cest repas de famille a la « cool » le 24 ou le 25 avec les grands mere.
    Cette année ce sera le 24 chez ma mere …

  • WonderMômes says:

    J’en parle aussi cette semaine, je te laisse lire 😉 Dans ma belle-famille aussi c’était plus guindée mais la famille s’est éparpillée à la mort de ma belle-mère, on va se voir mais le 28…chez moi et il n’y aura pas 36 000 plats 😉

  • Emma June says:

    Comme toi, je n’aime pas les repas qui durent des heures où on attend, on attend…Pour MisterBB qui a la bougeotte, c’est impossible depuis toujours de tenir à table et ça n’est pas moi qui vais le forcer…Du coup, je préfére quand c’est chez mes parents car c’est beaucoup plus cool, il peut faire ce qu’il veut sans remarque sur son énergie…Pour moi, Noël doit être un moment de détente et de bonne humeur, pas des contraintes, des principes et des « faut que ». 🙂

    • Mère Débordée says:

      Voilà ! Il y aura bien d’autres occasions où ils se tiendront tranquille. Noël, pour moi, c’est la fête de famille mais surtout des enfants. Et où est le plaisir pour eux de rester assis à attendre ?
      Je suis consciente qu’ils doivent apprendre à se tenir, mais je pense aussi qu’il y a une limite 😉

Laisser un commentaire