rp_vignette_les_pav_s_dans_la_mare-261x300.jpg

France – 2014.

Aujourd’hui, on a dit à une victime de venir à son procès en s’enlaidissant pour qu’on ne la prenne pas pour une aguicheuse, et pour que son violeur ne ressente aucun désir pour elle.

Aujourd’hui, on a dit à une victime qu’elle gagnait trop pour qu’on l’aide à payer les frais de l’avocat qui la représente, et qu’elle devait se débrouiller pour payer une somme faramineuse. Oh, et qu’il ne fallait pas compter sur les dommages et intérêts puisque son violeur est non solvable, donc ne pourra jamais les lui payer.

Aujourd’hui, on a donc fait comprendre à une victime qu’elle était un peu coupable, aussi. Elle n’avait qu’à pas être jolie, hein.
Franchement, si tu es jolie et qu’en plus, tu te maquilles joliment et que tu t’habilles un tant soit peu bien, tu cherches à te faire violer, aussi… Franchement, on n’a pas idée d’être féminine.

Aujourd’hui, on a donc démontré à une victime qu’être coupable, c’est quand même vachement mieux qu’être victime : tes frais d’avocats sont payés par la communauté (donc par toi, moi, et la victime même, un comble, non ?). Tu es nourri et logé en prison où l’on te file un petit boulot tranquillou qui te rapporte un peu de sous que tu peux mettre de côté, puisque tu n’as aucuns frais. Oh, et puis, bien sûr, tes frais de santé sont bien sûr pris en charge (toujours par la communauté)
Oh, et puis, on te paye une formation pour que tu puisses acquérir des connaissances.

Alors que quand tu es la victime, tu souffres dans ton coin. Tu payes ton psy à prix d’or (oui, tu es remboursé. Mais faut sortir l’argent quand même)
Tu payes ton loyer, tes charges, et tu rajoutes ton avocat (qui coute une blinde bien sûr)

Alors que quand tu es victime, tu crois pouvoir être soutenue, tu vas chez les flics et tu dois répéter et répéter encore ton histoire, donner des détails, vivre et revivre ton calvaire, parce que l’on sait jamais, tu pourrais mentir et exagérer.

Alors que quand t’es victime, tu t’attends à ne pas devoir subir pire que le crime une fois que tu l’as dénoncé. Tu t’attends juste à devoir témoigner à ton procès, tu sais que cela va être dur moralement, mais tu penses qu’une fois cela fait, ce sera terminé.
Mais non, tu dois aussi faire avec les problèmes d’argent parce que la justice, cela coute cher, surtout quand tu es victime.
Mais non parce que tu dois vivre dans la hantise d’un appel du jugement et de devoir revivre le calvaire que tu as déjà vécu une première fois.

Putain ! Mais merde, quoi !
Je ne comprends pas qu’en France, en 2014, ce soit à la victime de payer pour être représenté par un avocat alors que le coupable, lui, n’aura rien à payer.

Je ne comprends pas qu’en France, en 2014, on se permette de dire à une victime qu’elle n’avait qu’à ne pas être aussi gentille ou jolie !

Plus de la moitié des femmes victimes d’agressions sexuelles ne porteront pas plainte ou seront poussées à ne pas le faire.

Et cela me fait mal. Mal parce que c’est arrivé à une personne qui m’est proche. Qu’elle a dû se battre pour faire reconnaître le viol. Parce qu’elle avait invité son violeur chez elle et qu’il en a profité pour la séquestrer et la violer.
Les flics lui ont dit qu’ils ne pouvaient pas prendre sa plainte pour viol. Parce qu’elle avait invité son violeur !

Depuis quand inviter un mec chez soi l’autorise à vous violer sans en subir les conséquences ?

Et après, on viendra hurler au scandale quand certains viennent dire qu’il y a une vraie culture du viol en France et dans le monde.

Parce que quand t’apprend ce genre de truc, quand tu le vis de près, juste t’a envie de hurler, de chialer, de hurler à l’injustice et de dire merde à tous ceux qui croient ou disent que ce n’est pas grave d’embrasser une fille de force, ou de se permettre d’insulter des filles dans la rue pour le simple fait qu’elles portent une jupe.

Et quand je vois cela, j’ai juste peur. Peur pour moi, peur pour ma fille, peur pour toutes les filles du monde qui sont obligées de vivre dans cette crainte pernicieuse d’être un jour victime d’agressions sexuelles sans être prises au sérieux….

La lecture de ce tumblr permet de se rendre compte qu’elles sont nombreuses, les filles qui doivent subir tout ça :
http://jeconnaisunvioleur.tumblr.com/

Laisser un commentaire