Je crois avoir déjà dit ici que je n’ai pas vraiment la main verte. J’ai beau y mettre tout mon cœur, en général, les plantes ne survivent pas chez moi. Même les fameuses succulentes réputées quasi increvables.

Il y a quelques années, avant de quitter l’Ex, j’ai tenté un potager dans notre jardin, sans trop y croire.
Et finalement, j’ai été agréablement surprise du résultat.

Quand j’ai aménagé dans l’appartement, après mon divorce, étant en rez-de-chaussée, j’imaginais mal comment planter quoi que ce soit malgré les immenses jardinières qui sont sur mon balcon (elles étaient déjà là à mon arrivée).

Mais finalement, depuis 3 ans, fraises, tomates cerises et autres jolies fleurs poussent tant bien que mal.

Cette année, j’ai replanté quelques plants, des fleurs, et malgré quelques déboires, dans l’ensemble, ça pousse plutôt pas mal.

Finalement, le seul point négatif, cette année, ce sont les vols dont nous avons été victimes dans nos plantations (tous les fruits et légumes, même pas encore murs, ont été volés. Je vous passe la colère et la déception des enfants) et l’attaque d’espèce de chenilles qui ont fait des ravages monstrueux sur nos fraisiers (toutes nos feuilles sont mangées)

Il y a quelques semaines, on m’a proposé de tester une box kit-jardinage, le Kitkipouss.
Le pitch : on reçoit quasi tout ce dont on a besoin pour créer son jardin potager : des graines ou des plantes, des conseils, des petits trucs utiles pour améliorer son jardinage..

Dans le kit que j’ai reçu, il y avait 2 plants de courgettes (Yvette la Courgette), des graines de tournesols (Paul le Tournesol), deux petits panneaux permettant d’identifier les plantations, ainsi qu’un ustensile permettant d’utiliser une bouteille d’eau pour maintenir l’humidité nécessaire à une plantation.

Image trouvée sur le site de la marque

J’ai de suite utilisé le système d’arrosage pour notre plant de tomates qui souffrait énormément de la chaleur.

Pour les plantes et graines, on a attendu quelques jours le temps de nettoyer une des jardinières et de racheter du terreau.

Il y a environs 3 semaines, nous avons profité d’une journée pas trop chaude pour planter notre petit monde.
Nous avons fait le choix, dans un premier temps, de planter tout dans des petits godets individuels. Déjà, pour pouvoir rentrer nos jeunes plants en cas de trop forte chaleur et d’éviter ainsi de les perdre.
Ensuite, pour pouvoir les replanter plus facilement, car le godet est dans une matière qui permet de le planter sans l’ôter, et il se dégrade dans la terre, en apportant des nutriments à la plante.

Quand nous avons découvert nos premières fleurs de courgettes pas encore écloses, et que nos tournesols étaient bien montés en feuilles, nous les avons replantés dans une jardinière.

On a fait le choix de tout planter au même endroit, déjà pour une question de manque de place, mais aussi parce que dans les conseils de la box, il était noté que les tournesols peuvent servir de tuteur et de protection aux courgettes.

Donc, là, vous voyez les tournesols tout le long du fond de la jardinière.

Désolée, mais je n’ai pas beaucoup de photos, car malheureusement, mon téléphone m’a lâché (la batterie a littéralement brûlée. Adieux photos. Dont toutes les dernières de Petit Pépin, je vous raconte pas le blues!)

Chaque matin, nous avons surveillés que nos petits plants se portaient bien, et attendions que nos courgettes donnent enfin de belles fleurs.
Sauf que…

Un des deux plants a eu du mal, je pense, à supporter la canicule puis l’inondation, le tout en moins de 10 jours. Il est devenu un brin malingre. Je ne donnais pas cher de sa peau et voilà le résultat.

Le deuxième nous a donné une magnifique fleur que nous prenions plaisir à regarder chaque matin.

Mais voilà ce que nous avons découvert il y a 3 jours.

Non, ce ne sont pas seulement les conditions météorologiques le problème.
C’est un foutu escargot ! Ce salopiot a mangé la fleur, les feuilles, et n’a laissé que la tige pour le plant le plus faible.

Autant vous dire que nous l’avons dégagé vite fait.

L’autre avait l’air d’avoir quand même résisté, j’avais l’impression que seules les pétales avaient vraiment été touchés et j’espérais que nous aurions quand même un fruit.
Sauf que ce matin, mauvaise surprise, le plant a flétri.

Je ne l’ôte pas, espérant contre toute attente qu’il pourrait éventuellement repartir. Mais j’ai peu d’espoir.

Les tournesols, eux, continuent de monter et j’attends avec impatience les premières fleurs.

L’un dans l’autre, cette expérience a été plus que positif. Les plants et graines ont bien tous donnés et facilement.
Le résultat pour les courgettes est certes décevant, mais pas à cause de la qualité des produits. Seul l’environnement (les conditions météo, les insectes…) expliquent l’échec.
Mais cela a permis également de donner une bonne leçon de vie aux enfants. Oui, on plante, mais la nature fait aussi que parfois, plein de chose peut amener à l’échec mais c’est pas grave, on retente.

Depuis, ça a motivé mes troupes a tenté d’autres expériences. On a récupéré les graines de melons et de pommes que nous avons mangés et tentés de les faire germer.

Nous avons d’abord tenté les melons et actuellement, nous avons six jeunes plants avec chacun 4 feuilles. Nous allons donc rapidement les replanter en terre pour voir si nous pouvons avoir des melons cet été.

Les pommes, elles, sont en cours de germination. C’est prometteur, quelques graines se sont ouvertes et laissent apparaître des racines.

En attendant, j’ai beaucoup aimé le concept du Kitkipouss.
De plus, il reste accessible niveau tarif : 14,50€ livraison incluse.

Au mois de juillet, on trouvera des graines de Charlotte la Carotte et de Marcel le Choux de Bruxelles.
Et je crois bien que je vais me laisser tenter !

Si ça vous intéresse, je ne peux que vous conseiller de vous rendre sur leur site !

Laisser un commentaire