DIY chaise et table evolutives

J’ai écrit ce billet il y a plus d’un mois, et je viens juste de le retrouver dans mes brouillons. J’étais persuadée, pourtant, de l’avoir publié #CallMeBoulet

J’ai pas mal entendu parler d’une fameuse chaise Montessori. En cherchant sur le net, j’ai trouvé divers billet qui expliquait le concept et des tonnes de tutos pour la faire soi-même.

En cherchant à l’acheter toute faite, j’ai été halluciné par les prix pratiqué pour un 4 morceaux de bois vissés ensemble.

J’ai donc longuement gardé l’idée en tête. Je n’avais pas le matériel, pas le temps, pas l’envie de m’y mettre.

Et puis, PetitPépin a grandi. Il a eu de moins en moins envie de manger assis sur mes genoux.

Il y a un peu plus de deux mois, je me suis mis un bon coup de pied aux fesses et j’ai été acheté le nécessaire. Problème : en essayant de ne pas mettre trop cher dans le matériel faute de vrai budget, je me suis retrouvé avec du matériel pourri. Mais j’ai compris la leçon : les premiers prix, c’est beurk.

Bon, je n’avais pas trop le choix, et pas les moyens pour du Bosh donc j’ai fait avec.

Le résultat est donc très imparfait mais la chaise fait son job.

J’ai trouvé le tuto sur La boite à Bidouilles

Très clair et facile.

Et un second tuto y étais disponible pour faire la table adaptée. J’ai donc dit « Banco ».

Donc comme dans le tuto, j’ai pris du contreplaqué 18mm. Très solide. Presque trop quand on galère à scier et à visser.

En une demi-journée, la chaise était montée et vernie, pile pour le retour de mon petit filou de la halte.

Quelques jours plus tard, j’ai pris le temps de faire la table.

Le principe est que la chaise a deux hauteurs d’assise. Une à 14cm qui permet aux plus petits de s’y asseoir sans aide.

L’autre hauteur équivaut à celle d’une chaise pour enfant type Ikea.

La table s’adapte à ces deux hauteurs selon la façon dont on la tourne. Et la chaise peut s’emboîter dedans.

Et bonus, la chaise peut se ranger dans la table, gain de place appréciable.

Pour le moment, on utilise peu la table pour le moment.

Mais la chaise a été totalement investie par PetitPépin. D’ailleurs, il s’y précipite quand je lui dis qu’on va manger, la balade partout, s’en sert comme marchepieds et depuis peu, l’utilise comme escabeau pour grimper sur le canapé.

La table, pour l’instant, reste de côté.

Bref, je suis ravie et fière de mon boulot, et j’envisage prochainement de construire une tour d’observation pour mon loulou !