Archive pour la catégorie ‘Mes envies’

Deux ans que je fais un bilan, chaque année.

Et cette année 2015, j’ai hésité. Parce que comme ça, d’un coup, sans réfléchir, je me dis que c’était quand même une année bien pourrie, avec surtout du négatif.

Le début d’année avec des attentats. La fin d’année avec des attentats. Et au milieu de tout ça, des centaines de trucs qui m’ont fait pleurer, trépigner, rager, déprimer….

Le harcèlement de Gremlins. Et tout ce que ça a entraîné. Les difficultés de Tisinge avec sa maîtresse et mon ras le bol de ne plus savoir être sa mère.
Le suivi de Schtroumpfette qui m’a donné bien du fil à retordre.
L’abandon de ma formation d’aide-soignante, après avoir bien trop galérer, aussi bien financièrement que matériellement avec la garde des enfants.
Les problèmes d’argent. Les problèmes familiaux.
Les deuils et une fausse couche, grossesse surprise mais deuil bien mal vécu.

Mais si je reste objective, il y a eu bien des raisons plus importantes de me réjouir. Les Efluent Mum 4 et la rencontre avec les copines blogueuses. Mon nouveau job où je m’éclate, même si je sais qu’il ne durera pas, contrat CUI oblige.
L’arrivée, à Noël, de Lucky, jeune labrador de 3 mois qui me rend chèvre et me fait fondre.
La nouvelle école des enfants, et leur bien-être depuis ce changement.
Nos vacances parisiennes en août.
Et puis, il y a aussi les rencontres faites sur le net qui m’ont énormément apportées. Les blogueuses avec qui j’ai sympathisé et que j’adore (coucou Julie, Julie, Marjo, Natacha, Amélie…. Et bien d’autres) mais aussi vous, lecteurs et lectrices du blog, ou likeuses facebook.

Vous m’avez fait rire, sourire, vous m’avez émue, m’avez fait pleurer bien souvent d’émotions, en me soutenant, en me faisant part de vos propres ressentis suite à certains billets ou statuts.
En organisant des trucs pour m’aider ou me remonter le moral.
Je crois que recevoir des petits cadeaux par la Poste ou cette collecte organisée sur facebook pour m’aider à avoir enfin une voiture (manque 75€ mais c’est juste énorme déjà ! ) m’ont juste achevés niveau émotions.
Bordel, vous êtes terribles, et bien souvent, je me demande ce que j’ai bien pu faire pour mériter des contacts et lectrices aussi top que vous. Alors merci mille fois, cœur sur vous !

Cette année, j’ai moins écris sur le blog, je pense. Il a été pas mal abandonné, par manque de temps parfois, ou tout simplement par envie de me replier dans ma carapace.
J’ai essayé de garder un lien via facebook, histoire de ne pas totalement disparaître des écrans.

J’avais fait des projets pour l’année, et finalement, je n’en ai tenu aucun, trop prise dans mon quotidien, mes emmerdes, mes découvertes.

Cette année qui débute, je la veux meilleure que 2015. Ce qui ne devrait pas être difficile.

Prendre des résolutions n’est peut être pas la meilleure des idées, tant je me sens naze quand je fais le point un an plus tard.

Mais bon, jouons le jeu un instant. Cette année, j’aimerais donc :

Faire plus attention à moi. Me maquiller régulièrement, faire des manucures régulières, des soins pour ma peau. Et je pars de loin puisque je ne fais rien de tout ça, jamais ou presque…

Prendre plus de photos de mon quotidien. Pas en suivant forcément un thème ou un défi. Non. Juste pour le plaisir, en fin d’année, de me replonger dedans et de pouvoir revoir l’année dans ma tête juste en regardant mes photos.
Perdre 6 kg. Je me suis un peu laissé aller ces derniers mois. Et je veux en finir avec ce surpoids qui me menace alors que j’ai tant bataillé pour arriver à le perdre auparavant.
Réussir à gérer de façon optimal mon budget. Je fais déjà attention mais j’ai l’impression tout de même que l’argent me glisse entre les doigts. Je veux donc m’astreindre à une vraie comptabilité, et essayer d’épargner un peu chaque mois. Et pour cela, je compte bien m’aider de ce blog, qui est une vraie mine d’or pour ça.

Avoir assez d’argent pour pouvoir partir en mai en Espagne, 4 jours, pour le mariage de mon meilleur ami. Ce n’est clairement pas gagné. Le prix des billets d’avion, de l’hébergement… Mais c’est pour lui, alors, même s’il faut que je vende un rein pour ça, je veux absolument y être.

Arrêter de me sous-estimer. Me regarder dans un miroir et ne plus en avoir une image déformée. Peu importe les kilos, les cernes, mon impression de ne ressembler à rien.
D’ailleurs, le peu de photos que je poste m’aident, vu les commentaires adorables que vous y laissez.

Refaire petit à petit ma garde-robe, avec des vêtements qui me vont vraiment. Pas des vêtements trop grands, sans formes ou sombres, comme j’ai tendance à le faire. Heureusement, je suis tombée sur quelques vendeuses adorables qui ont su me démontrer que non, un 46 voir 48, ce n’était pas ma taille. Qu’il fallait plutôt tourner autour du 42 ou 44. Et arrêter de me voir plus grosse que je le suis.

Apprendre à marcher avec des talons. Rien de tel que des talons pour avoir l’impression d’être une bombasse hyper féminine. Je n’ai jamais mis de talons, ou presque. Et chaque fois, j’ai eu l’impression que j’allais me casser une jambe. Cette année, j’apprends à mettre des vrais talons, de plus de 3 cm.

Bref, vous l’aurez compris, je veux surtout me concentrer sur moi, être plus douce avec mon corps et surtout, retrouver une image positive de moi.

Et puis, surtout, être heureuse. Rendre mes enfants heureux. Et emmerder les envieux….

Belle année à vous tous <3

16 mois que je suis solo. 1 an ½ et bien avant cela, j’étais déjà comme séparée.
Je ne regrette pas d’avoir pris cette décision et d’être parti, malgré les bien-pensants et les outragés qui ne pouvaient entendre que malgré 12 années, 1 maison et 3 enfants, je puisse rêver d’autres choses qu’une colocation, comme l’était devenu mon couple.

Dans ma tête et dans mon cœur, cela fait bien plus de 16 mois que je suis seule.

Et maintenant, cette solitude me pèse. Un peu moins qu’avant ma séparation, certes.
Il est toujours plus difficile d’accepter la solitude quand on est censé être deux.
Mais cela fait tellement longtemps que j’ai l’impression d’être seule que, maintenant, je me sens plus qu’isolée, et parfois, cette solitude est bien trop forte à supporter et me rend folle de tristesse.

J’ai cru pouvoir en sortir il y a peu. Mais les relations longues distances, clairement, ce n’est pas ce qui apporte le plus de tendresse.

J’ai cru pouvoir m’en contenter mais j’avais tort, même si j’ai tout tenté, même si j’ai persévéré.

Et je me languis de trouver enfin une épaule sur laquelle me reposer, une personne que je pourrais appeler, peu importe l’heure, pour épancher détresse et joie.

Je désespère un peu plus chaque jour de ce vide autour de moi.

Je me sens particulièrement isolée, seule, loin de ma famille, de mes amis.
Parfois, je me prend à rêver d’une autre vie bien plus douce et aimante.

Je vois de plus en plus de couples exploser, se séparer. Parfois, je me dis que c’est étrange, cette épidémie dans les couples.
Et cela me rend tellement triste de constater cette généralisation de la séparation.

Que s’est il passé pour que, de nos jours, nos histoires explosent en plein vol, comme cela. Alors que je suis tellement admirative des générations précédentes qui réussissent à préserver leur couple à travers le temps.
Je suis toujours émue de voir ces couples de personnes âgées qui s’embrassent et se chérissent comme deux jeunes amoureux.

Et je me demande pourquoi moi, je n’ai pas le droit à ça ? Pourquoi n’ai-je pas réussi à trouver celui qui me prendra la main, me fera me sentir heureuse et en sécurité, et avec qui l’avenir serait demain.

Où est-il, cet homme ?

Parce que moi, je suis là, à l’attendre, telle Raiponce dans sa tour. Et j’ai tant, tant à lui donner que parfois, tout déborde de n’être pas utilisé….

Et là, je rigole doucement à la pensée de tout ceux qui arriveront sur ce billet alléchés par le titre et qui seront hyper déçus de ne trouver ni recette, ni photo appétissante ^^

Chez mes parents, en région parisienne, il y a un petit jardin. Mais ma mère qui a la main verte l’a transformé en jungle magnifique, comme le prouve cette photo que j’avais mise sur instagram lors de mon dernier séjour chez eux.

Jardin parents

Oui, je sais, c’est beau. Et ça cache super bien l’immeuble monstrueux qu’ils ont construit il y a deux ans :-/

J’adore la verdure. J’adorerais vivre entourée de plantes.

Dans la maison que je partageais avec mon Ex, j’avais planté un lilas miteux qui a très bien repris, à ma grande surprise. C’est mon plus grand regret depuis que je suis partie. Et j’envisage fortement de le récupérer et de le mettre en pot. Je suis d’ailleurs en train de me renseigner pour savoir s’il risque de pâtir d’être en pot sur mon balcon.

J’avais aussi un potager qui donnait pas mal en fraises et tomates cerises.

Pourtant, je n’ai pas la main verte.
Toutes les plantes d’intérieur que j’acquiers finissent par mourir à plus ou moins long terme. Mon record : 2 mois.
Autant te dire que je n’en suis pas fière et que j’avais abandonné l’idée d’avoir des plantes chez moi, et je me contentais de quelques bouquets de fleurs que je m’achetais moi même.

Faut dire aussi que j’avais tendance à oublier les arrosages régulièrement et que chacun des logements que j’ai occupé ne brillait pas par une luminosité excessive.

Mon retour en appartement, après la séparation, m’a obligé à m’éloigner du jardinage. J’avais bien repéré les jardinières qui sont sur mon balcon, et j’envisageais de leur donner une utilité, bien que, étant en rez-de-chaussée, je m’interrogeais sur l’utilité de planter en sachant que ça pourrait être saccagé rapidement.
Lire la suite de cette entrée »

Bientôt un an que je me suis séparée du père de mes enfants, et que j’ai emménagé dans mon appartement.
Et au moins le même temps que j’ai envie de faire plein de choses pour améliorer mon habitat mais je ne peux le faire, faute de matériel.

Et depuis que je suis séparée, c’est encore pire, puisque les gens à qui j’empruntai en cas de besoin étaient… mes beaux-parents.
N’ayant plus de contacts avec eux, je n’ai personne qui bricole et qui pourrait me dépanner en cas de besoin.

Il y a peu, j’ai rêvé que je gagnais au loto et que la première chose que je faisais, c’est d’aller dans un magasin de bricolage dévaliser le rayon outillage !

Du coup, j’ai décidé de m’équiper, petit à petit, certes, mais cela me permettra d’enfin pouvoir faire les travaux que je veux dans ma maison.

J’ai par exemple prévu de poser des étagères dans le dressing et dans l’immense placard de la chambre des garçons.
Je veux également refaire la salle de bain qui est dans un sale état depuis mon emménagement : virer l’horrible peinture marron du carrelage, ôter le papier peint sous lequel le mur est moisi pour lessiver et remplacer soit par de la peinture, soit du carrelage.
Lire la suite de cette entrée »

Sources : http://www.dijon-sante.fr/wp-content/uploads/2013/01/bonnes-resolutions-2013-300x298.jpg

Sources : http://www.dijon-sante.fr/wp-content/uploads/2013/01/bonnes-resolutions-2013-300×298.jpg

Avant, chaque année, je prenais de bonnes résolutions, comme tout le monde. Et comme tout le monde, elles tenaient le temps d’une journée, d’une semaine, d’un mois…

Depuis deux ans, je n’en prends aucune. Plus simple, et aucune déception, c’est l’idéal, non ?

Et puis cette année, j’ai envie que les choses changent, surtout après cette année 2014 pourrie !

Alors, pas forcément des résolutions, mais des projets, des envies, des choses que j’aimerais voir faites d’ici la fin de l’année, dans l’idéal.
Un an, ça en laisse, du temps, pour faire des choses, pour commencer, développer et voir même finir des projets ?

– Déjà, une chose toute simple, que je me promets de faire depuis des années : faire faire un passeport.
Je n’ai jamais voyagé hors de France, hormis la Turquie pour mon voyage de Noces. Voyage fait avec Gremlins qui avait tout juste un an et moi, enceinte de 7 mois et en menace d’accouchement prématuré. Autant te dire que je garde un magnifique souvenir des transats au bord de la piscine, du restaurant et de mon lit. La Turquie ? Oh, c’est surfait, de visiter, hein ^^

Je me dis donc que si déjà, j’avais un passeport, je pourrais peut être partir sur un coup de tête visiter le monde (bon, clairement, je n’ai pas l’argent pour)
Ou imagine, je rencontre le prince charmant, qui me propose de m’emmener dans un endroit lointain.
Tu me vois lui répondre « C’est gentil, Chou, mais je n’ai pas de passeport. C’est joli aussi, la France, non ? »

Donc, là, je fais cette promesse : janvier sera le mois où j’aurais enfin mon 1er passeport. A bientôt 34 ans, il serait temps non ?

– Fêter mon anniversaire en faisant un truc qui me plairait vraiment. Un week-end à Londres ? Un week-end thalasso ?
Ça dépendra du budget que je pourrais mettre de côté, peut être que ce ne sera pas en février, pile pour mon anniv, mais cette année, mon anniversaire sera mémorable !

Lire la suite de cette entrée »