Archive pour la catégorie ‘DIY – Bricolage’

Dernièrement sur facebook j’ai vu passer une publication pour une nouvelle box créative enfant, la Toucan Box.
Comme la première box était gratuite, j’ai donc voulu voir ce que ça donnait.

A la réception, une boite à peine plus grande qu’une enveloppe A5 mais plus épaisse, sur laquelle le nom de l’enfant apparaît en grand.

A l’ouverture, sur la page de gauche, une explication succincte du thème de la box reçue et un code de parrainage pour faire découvrir la box à d’autres personnes.

Le premier envoi ne m’a pas particulièrement exaltée. Le site de la toucan box dit que chaque box recèle de quoi créer un projet « sensationnel ». Mouais…
J’ai laissé le bénéfice du doute et j’ai depuis reçu 3 box différentes.

Sur les 3, pas un seul des projets ne m’a paru sensationnel ni extraordinaire. Sympa tout au plus.

J’ai utilisé avec Tisinge, 6 ans ½, une box sur le thème « Mille lieux sous les mers ».
Lire la suite de cette entrée »

Bientôt un an que je me suis séparée du père de mes enfants, et que j’ai emménagé dans mon appartement.
Et au moins le même temps que j’ai envie de faire plein de choses pour améliorer mon habitat mais je ne peux le faire, faute de matériel.

Et depuis que je suis séparée, c’est encore pire, puisque les gens à qui j’empruntai en cas de besoin étaient… mes beaux-parents.
N’ayant plus de contacts avec eux, je n’ai personne qui bricole et qui pourrait me dépanner en cas de besoin.

Il y a peu, j’ai rêvé que je gagnais au loto et que la première chose que je faisais, c’est d’aller dans un magasin de bricolage dévaliser le rayon outillage !

Du coup, j’ai décidé de m’équiper, petit à petit, certes, mais cela me permettra d’enfin pouvoir faire les travaux que je veux dans ma maison.

J’ai par exemple prévu de poser des étagères dans le dressing et dans l’immense placard de la chambre des garçons.
Je veux également refaire la salle de bain qui est dans un sale état depuis mon emménagement : virer l’horrible peinture marron du carrelage, ôter le papier peint sous lequel le mur est moisi pour lessiver et remplacer soit par de la peinture, soit du carrelage.
Lire la suite de cette entrée »

Il y a près de 2 mois, j’ai décidé de mettre en place deux tableaux à la maison.

Un qui représente un semainier, qui permet à mes enfants de repérer les jours de semaine et de savoir quand ils partent chez leur père et quand ils restent chez moi.

Je l’ai d’ailleurs améliorer en le plastifiant et en l’aimantant.

IMG_2375

Les enfants l’aiment bien. Tellement qu’ils en ont parlé à leur père, qui a fini par faire le même chez lui.
Grâce à ce semainier, ils visualisent s’ils vont à l’école, au centre aéré ou reste à la maison.
On a même des images représentant la piscine, un anniversaire, une journée à la mer…

Ce que j’apprécie énormément, aussi, c’est le « curseur » qui représente hier, aujourd’hui et demain.
Chaque matin, on le bouge. Ainsi, ils visualisent un peu mieux le concept de temps : hier, on était à l’école et chez papa, aujourd’hui on est à l’école chez maman et demain, c’est samedi et on reste à la maison chez maman.

Depuis que je l’ai mis en place, les enfants sont bien plus posés à ce niveau là, ne me questionnent plus sur « on va chez qui demain » ni « c’est école ou maison demain ? ».

Je vais encore l’améliorer, je pense. J’aimerais prendre en photo l’école, la cantine, la maison pour remplacer les dessins, histoire que ce soit encore plus personnel.

J’ai trouvé l’idée sur internet, après avoir vu les semainiers d’Hystérik Mum, Cranemou, Camilla Galapia ou Allo Maman Dodo.
Les leurs étaient pas mal mais ne correspondaient pas à mes besoins de maman séparée en résidence alternée.
Lire la suite de cette entrée »

Jardinage

Crédit : http://llama.canalblog.com

Quand j’étais petite, j’habitais en région parisienne en maison avec une grande cour et un petit jardin.
Mes parents n’étaient pas trop « jardiniers » et la cour servait à ranger la voiture et le camion de chantier de mon père, le jardin était un énorme bac à sable avec une balançoire.

Nous n’avions qu’un lilas et un sapin. Un sapin qui vient d’un Noël et qui a étrangement et miraculeusement survécu à 1 mois ½ près de la cheminée et à la transplantation dans un coin pourri du jardin. Maintenant, il fait plus de deux mètres de haut, et mon père peste parce qu’il doit le tailler régulièrement pour ne pas bloquer la porte d’entrée ^^

Depuis que j’ai quitté mes parents, je vis en appartement.

Des envies de verdure, j’achetais régulièrement des plantes vertes, mais malgré tous mes soins, elles finissaient toutes par mourir, même celles qui sont dites increvables. J’avais fini par me dire que je n’avais pas la main verte. Point

En 2010, nous sommes devenus propriétaires. Une maison avec un petit jardin.
Nous nous sommes contentés d’y mettre de la pelouse et un petit bac à sable.

L’année suivante, on m’a offert un lilas d’une quarantaine de centimètres. Je l’ai planté. Il a fait une fleur. Puis a montré des signes de faiblesse. J’étais persuadée d’être maudite du jardinage. Je l’ai laissé à l’abandon. L’année suivante, il reprenait avec force. En deux ans, il a bien grandi et fait maintenant près de 1,80 m.

L’année dernière, en début d’année, on a viré le bac à sable. Je ne supportais plus les grains de sable dans la maison, dans la pelouse.
Lire la suite de cette entrée »

Nous avons enfin terminé notre sapin !

light-DSC00371

Je vous avais déjà parlé des boules de Noël DIY.

Cette semaine, je vous détaille les différentes boules créées avec mes loulous. Vous avez encore 8 jours pour en faire, vous aussi
Lire la suite de cette entrée »