Archive pour la catégorie ‘Côté sorties’

Il y a des jours où la poisse te poursuit.
Ça a commencé par une tache énorme juste avant de partir, m’obligeant à me changer, puis par un souci de bus, pour enfin arriver devant le zoo et me rendre compte que, mince, mon appareil photo n’a plus de batterie…

Epic Fail !

Le Zoo de Vincennes a été entièrement refait à neuf après plusieurs années de fermeture, et a rouvert au public il y a un peu plus d’un an.

L’an passé, lors de la ré-ouverture, plusieurs voix s’étaient élevées pour dire que bof bof, peu d’animaux visibles, que c’était décevant…

Pour y avoir été quelques semaines après la ré-ouverture, personnellement, j’ai beaucoup apprécié, même si je déplorais une ré-ouverture peut être un peu trop rapide, car plusieurs animaux n’étaient pas encore en place ou acclimatés.
Et j’avoue que si j’avais dû payer les 20 et quelques euros de l’entrée, cela aurait pu me mettre un chouia en rogne.
Mais rien que le décor vaut le coup d’œil, et j’y avais passé un moment fort agréable.

Un an plus tard, je décide donc d’y emmener mes trois gnomes.

Nous sommes arrivés vers 11h et dès l’entrée, ils ont flashés sur l’énorme lion en bronze (ou en métal, on va pas chipoter). Un peu déçus de ne pouvoir grimper dessus, ils demandent tout de même à prendre une photo.

DSC00219_opt

C’est après cette photo que mon APN m’a dit stop et que j’ai eu un peu les nerfs…
Je vais donc reprendre des photos de mon ancienne visite et quelques photos prises par ma sœur et mon beau-frère qui nous accompagnaient.
Lire la suite de cette entrée »

Je vous ai laissé à la sortie du Jardin des Plantes. Me voilà de retour pour vous raconter cette fin de première journée.

Je dois vous avouer, à ma grande honte, que je ne connaissais pas du tout la fête des Tuilerie avant de lire ce billet de Marjo Maman Solo.
Pourtant, je suis de Paris (proche banlieue) et j’y ai vécu jusqu’à mes 23 ans.
Je pense que c’est parce que cette fête se passe en même temps que la mythique Fête des Loges, où j’allais quasi chaque année avec mes parents.

Bref…

Vu que Les Tuileries se trouvaient sur le chemin du retour en métro (M° 1 – Tuilerie), c’était bien plus simple d’y aller. Et puis, je pensais (un peu naïvement) que, peut être, les manèges y seraient moins chers qu’aux Loges.
Enfin, les Tuileries se situent à quelques minutes du lieu de travail de mon meilleur ami et parrain de Tisinge et s’était l’occasion d’enfin le revoir après plusieurs années de simples contacts téléphoniques.

Nous sommes arrivés aux Tuileries vers 16h, sous un soleil de plomb. La sortie de métro donne juste devant l’entrée de la fête, parfait.

On commence par un goûter rafraîchissant qui a fait l’unanimité des Gnomes. Ma nièce, elle, s’est endormie dans la poussette, pauvre choupette !

11866277_10153563397638679_7369604303028682748_n
Lire la suite de cette entrée »

Bon, j’avoue, à la base, j’aurais jamais pensé à aller au Muséum d’Histoire Naturelle avec mes loulous.
Je m’imaginais, je sais pas, moi, un musée poussiéreux, vieillot, et pas du tout intéressant pour mes 3 loustics bien remuants.
Je n’avais donc pas prévu, quand je planifiais nos vacances, d’y aller.

Mais ça, c’était avant [la pub dans la tête, c’est cadeau]
Avant un billet d’une blogueuse qui y racontait sa visite. Mais impossible de me souvenir qui, ni de retrouver le billet….

Bref, en voyant ses photos des squelettes de dinosaures et d’animaux, la grande galerie de l’évolution… J’ai eu de nouveau 6 ans et envie, très envie d’y aller faire un tour.

Mais j’ai d’abord été faire un tour sur le site du Muséum, histoire d’en savoir plus. Et surtout, de savoir le prix.
Et là, bonne surprise : gratuité pour les demandeurs d’emploi et bénéficiaires des minimas sociaux.

Plus de tergiversation, on y va, c’est un signe.

Nous sommes donc arrivés à Paris le jeudi soir, avec, déjà en poche, les billets pour le musée que j’avais réservé sur le site.
Le vendredi, c’était donc l’exploration de la journée.

Départ de Sartrouville où nous logions, bus, tram, métro, nous voilà devant l’entrée. Qui n’est pas la bonne entrée.
On en profite toutefois pour prendre quelques photos avec le mammouth.

DSC00136_opt

Mince. Il est 10h02 et nos billets pour la galerie des enfants sont pour 10h (oui, il y a des heures à réserver)
On file à l’autre bout du parc (chargés comme des baudets) (surtout moi) (autant te dire que l’autre bout du Jardin des Plantes m’a semblé être très, très, très loin!)

Bon, comme on est en août, que j’ai réservé pour la première session de la journée (10h donc), il n’y a pas foule. Genre, à tout cassé, on doit être une vingtaine dans les locaux.

On dépose nos affaires aux consignes (D’ailleurs, gros point positif, ces consignes. On peut y faire rentrer une poussette Quinny facile – Oui, on l’a fait ! ) puis on passe en speed devant les deux squelettes de l’entrée et devant la galerie de l’évolution pour rejoindre la galerie des enfants.

DSC00139_opt

Nous sommes accueillis par une hôtesse qui explique le fonctionnement de la galerie : on peut tout toucher sauf les animaux empaillés à poils ou à plumes. Le reste, c’est Free Child, no soucy.
Lire la suite de cette entrée »

La conjointe d’Ex m’ayant donné une entrée pour le parc Terra Botanica, j’ai profité de n’avoir pas les enfants pour aller y faire un tour.

J’y avais déjà été en 2011 avec Gremlins, alors âgé de 4 ans, et nous avions beaucoup apprécié la balade.

Terra Botanica, c’est un parc à thème sur le végétal, situé à Angers.
Le parc fait un peu plus de 10 hectares.

Commençons par les principaux points négatifs :

Déjà, l’accessibilité.
Si le parc est desservi par une station de tram et un arrêt de bus, ces deux derniers se trouvent à bonne distance du parc. Comptez vingt bonnes minutes de marche avec des enfants.
C’est beaucoup trop ! Imaginons une personne avec des difficultés de marche !
Il aurait été plus cohérent de mettre en place une navette, à minima.

Le 2eme point faible, c’est le prix. Il faut compter entre16 et 19 € pour un adulte, 11 € pour un enfant.
Bien sûr, le parc mets des tarifs famille à disposition (entre 12 et 14 € par personne)
Cela reste un énorme budget, surtout pour le peu d’animations proposées.
Rappelons qu’il s’agit ni plus, ni moins, d’un parc floral.
Certes, il y a quelques « attractions » mais pour moi, rien qui ne justifie ce prix, surtout quand on sait que le parc ne fait pas de belles recettes et affiche apparemment un problème de rentabilité.

Si les entrées étaient moins chères, je prends le pari qu’ils feraient de plus gros chiffres. Mais bref.

Comptez une demi-journée minimum pour avoir le temps de bien profiter du parc. Avec des enfants, prévoir encore un peu plus de temps.
Certains peuvent y passer la journée sans problème.

Clairement, c’est superbe ! Si vous connaissez le Parc Floral de Paris ou son Jardin des Plantes, imaginez ça puissance 20.
Des fleurs, des plantes, des aménagements paysagers à perte de vue. Et surtout, surtout, du calme. Pas de bruits de voitures, de ville, on se croit perdu en pleine campagne, loin de tout.
Lire la suite de cette entrée »

A la maison, nous sommes des grands fans de l’émission « Une saison au zoo ». Si vous leur donnez le choix entre un dessin-animé et cette émission, mes enfants choisiront cette dernière.

Il y a quelques semaines, j’ai découvert que notre maison de quartier proposait une sortie au Zoo de la Flèche, où se tourne l’émission. Les tarifs très attractifs nous ont permis d’aller y passer une journée samedi.

Ce zoo, nous le connaissons bien. Jusqu’à il y a 2 ans, nous y allions tous les ans ou presque, depuis les 2 ans de Gremlins.
Mais l’émission lui donne une toute autre dimension. Nous connaissons désormais le nom de plusieurs animaux, et surtout, nous connaissons une bonne partie des dresseurs par leurs prénoms et nous avons parfois l’impression que ce sont quasiment des amis, tant ils font partis de notre quotidien.

Nous sommes donc partis en car, à 8h. Nous sommes arrivés à l’ouverture, à 9h30 et nous avons vite avancés vers l’enclos des hippopotames, car une animation « Goûter des hippos » était proposée pour 10h.
Pour l’avoir déjà vu dans l’émission, cette animation permet de nourrir les hippos avec des carottes. Ces derniers s’approchent des barrières et ouvrent grand leur gueule, pour que les visiteurs y jettent la nourriture.

11227971_1635827139995481_1698256187251919905_o

Malheureusement, M. et Mme Hippo n’étaient pas du tout motivés à rentrer dans l’eau et à manger des carottes.
En effet, du foin venaient de leur être mis et c’est une friandise ou presque pour eux.

Tant pis, les enfants en ont quand même profité pour poser pleins de questions à la soigneuse présente. Gremlins voulait connaître le poids, Schtroumpfette s’intéressait à leur régime alimentaire…

11541918_10153496922553679_4841764141096145676_n
Lire la suite de cette entrée »