Archive pour la catégorie ‘Côté enfants’

Je me suis rendue compte il y a peu que je ne vous ai jamais raconté la suite/fin du harcèlement scolaire subit par Gremlins.

Je vous avais laissé en vous disant que nous avions été reçus par la Mairie d’Angers qui avait pris les choses au sérieux et essayés de trouver des solutions (mais difficile de faire quelque chose quand le principal intervenant, le directeur d’école, nie et minimise les faits)

Gremlins est donc retourné à l’école au bout de 5 semaines de déscolarisation (donc 2 de vacances).
Il y a été la boule au ventre.

J’avais décidé qu’il devait voir un psy pour l’aider à évacuer et à parler de tout ça, lui qui se renferme dès que quelque chose ne va pas.
Son sommeil était léger, court, il avait beaucoup d’angoisses….

La psychiatre a diagnostiqué une dépression. Le choc. A 8 ans, dépression. Je ne vous raconte pas le coup de massue sur la tête et les soirées à pleurer toutes les larmes de mon corps pour mon petit loulou.

D’autant que l’ambiance dans et autour de l’école s’est « légèrement » glacé…

Le directeur a apparemment été convoqué à plusieurs reprises à l’inspection académique.

Hé oui, j’ai fait un tel tapage et mes billets ont été tellement partagés et retwitter que c’était comme mettre un coup de pied dans une fourmilière. J’ai même fini par être contacté par le chargé de com de Najat Vallaud Belkacem.
Pas facile pour l’Éducation Nationale d’assumer un tel battage (et toutes les paroles qui se sont libérées à la suite) alors qu’ils étaient en pleine pub sur « Stop le harcèlement scolaire ».

J’ai donc envoyé des courriers à l’inspection académique, au rectorat, et au ministère de l’éducation national en racontant toute l’histoire et en renvoyant vers mon blog également, histoire qu’ils sachent que j’étais prête à aller très loin.

J’ai appris en fin d’année scolaire que l’école allait être mise sous surveillance renforcée. Ce qui signifie plus de moyens mais aussi plus de contrôles.
Néanmoins, la mesure principale que j’attendais n’a pas été prise : la mise à pied du directeur, et des excuses de ce dernier envers nous.
Lire la suite de cette entrée »

Cette année, les enfants étaient chez leur papa quand a sonné l’heure de la rentrée. Bien évidemment, ça ne m’a pas empêchée d’être là le jour J, pour découvrir avec eux leurs nouveaux enseignants et leurs nouvelles classes.

Déjà, bonne surprise, les deux AVS de Tisinge et Schtroumpfette étaient là, au poste. Et ce sont les mêmes que l’an dernier.
Un soucis de moins déjà !

Pour Schtroumpfette, pas de surprise niveau enseignant : elle rentre en CE2 dans la même classe que vient de quitter son grand frère, et connaissait donc son enseignant.
Et elle est plutôt contente.

Gremlins se retrouve en CM1 dans un double niveau CE2/CM1. Et je crois que ça peut beaucoup l’aider à prendre plus confiance en lui.
Son enseignante est une nouvelle arrivante dans l’école, une jeune, plutôt jolie, et plus d’une semaine après la rentrée, il est très content d’être dans sa classe, même si une bonne partie de ses copains de l’an passé sont dans l’autre CM1
Lire la suite de cette entrée »

J’avais fait de magnifiques photos de mes loulous se battant pour être le premier à trouver la carte, et même une petite vidéo.

Malheureusement, un petit piratage du blog m’a fait perdre tout cela. Et comme cela fait plus d’un mois que ce billet aurait dû être publié, je n’ai pas eu la patience d’attendre ce week-end pour en refaire d’autres.

Bref…

On m’a proposé mi-octobre de tester un jeu de carte, le Grabolo.

J’ai donc reçu une jolie petite boite ronde, vraiment petite (et donc, très pratique à ranger) avec le jeu.

Grabolo-1-ConvertImage

Le principe : une sorte de Lynx, en fait, version plus accessible.
Lire la suite de cette entrée »

Nous l’avions pas mal préparée en amont, cette rentrée.

Après l’année pourrie que nous venions de subir, le harcèlement et l’agression de Gremlins, les problèmes de comportement de Tisinge, le changement d’école, les nouvelles prises en charge….

La nouvelle école avait été choisie pour plusieurs critères : des amies y étaient et en étaient ravies, le projet pédagogique avait l’air au top, le centre aéré dans les locaux permettait d’être sûr que plus jamais Gremlins ne devrait côtoyer ses agresseurs….
Et surtout, surtout, l’école avait acceptée sans trop broncher d’inscrire une fratrie de 3, dont deux enfants avec des besoins particuliers et des AVS.

Nous avions fait 3 écoles auparavant, deux ont refusées d’accueillir Tisinge, l’une acceptait mais il fallait choisir qui, des deux derniers, aurait son AVS…. Un choix impossible pour nous parents.

J’avais balisé le terrain. Revu ma copine de grossesse, dont la fille a le même âge que Gremlins et qui serait donc dans sa classe cette année, une solution que nous avions vue avec le directeur de primaire.
Nous avions fait en sorte de nous revoir plusieurs fois, que les enfants refassent connaissance, s’apprécient, redeviennent amis.

Nous avons été visités l’école plusieurs fois, pointés les points positifs « Tu te rends compte, c’est juste à côté des pompiers, on verra les camions tous les matins ! », « Le château est à 1 min à pied, vous allez pouvoir le visiter avec les copains ! » ou encore « M. Doc est juste dans l’immeuble d’à-côté, on pourra aller lui dire bonjour régulièrement ! » (Mes enfants adorent notre doc traitant!)

11958226_884822654899524_5781780870471525608_o

Tout l’été, pas trop de questions, ni d’appréhension. Une semaine avant, toujours pas trop de réactions.

Puis la veille, tout s’accélère. Si les deux plus jeunes se couchent sans problème et sans appréhension, pour Gremlins, c’est le drame.
A 23h, il ne cesse de se retourner dans son lit, de se lever, d’aller aux toilettes, de se plaindre de son ventre.
J’ai beau faire, rien ne le calme, rien ne l’apaise.
Je finis par lui donner un léger sédatif homéopathique, ainsi qu’un anti-douleur qui, au fond, est plus placebo qu’autre chose, le mal de ventre étant pour moi psychologique avant d’être physiologique.
Lire la suite de cette entrée »

Si tu me suis sur facebook, tu es sûrement déjà au courant que je rencontre énormément de difficultés avec Tisinge.

Depuis tout petit, il a un caractère très dur : irrespectueux, arrogant et insolent, il multiplie les bêtises.

Déjà, en crèche, il avait réussi à épuiser les auxiliaires de puériculture et a se faire renvoyer, à 2 ans ½.

L’entrée à l’école, qu’il attendait pourtant avec impatience, n’a rien arrangé. Au contraire.

Pendant un temps, une piste avait été trouvé pour expliquer son comportement : nous avons en effet découvert qu’à cause des otites à répétitions, il avait perdu près de 50% de son audition.
Des T-Tubes (sortes de diabolos) avaient été posés avec l’espoir que ça permettrait d’améliorer tout ça.
Et effectivement, moins de 6 mois plus tard, il avait recouvert la totalité de son audition, à notre grand soulagement.

Mais ça n’a rien changé à son comportement.

J’ai consulté une bonne dizaine de médecins : médecin traitant, pédopsychiatre, psychologue, neuro-pédiatre…
Nous avons fait faire un test de QI (le WHISPP 3) qui a montré un enfant qui frôlait la précocité.
Qui frôle parce qu’il avait décidé de ne pas être coopératif pour ce test.
La psychologue nous avait donc avertis que le test était faussé et certainement à revoir à la hausse.

Pour ma part, je dis souvent que j’ai l’impression qu’il ne réalise pas qu’il est un enfant. Qu’il croit être un adulte avec tous les droits que cela suppose.
Et malgré les fréquents rappels de sa condition d’enfant, cela ne change rien.

Et puis, il y a cette année. Une année catastrophique avec une enseignante de moyenne section et une atsem dépassées et fortement agacées du comportement de sauvage de mon fils.
Lire la suite de cette entrée »