anonymat_off_blogueurs_politiques_inside

J’ai ouvert ce blog il y a peu. En faisant le choix qu’il soit anonyme.
Pourtant, ce n’est pas mon premier blog. J’en ai deux autres, en fait. L’un où je raconte la vie de mes loulous, avec des tonnes de photos à l’appui, pour informer parents et amis de nos petites vies et leur donner des nouvelles.
L’autre, ouvert il y a près de trois ans, où je chronique des livres.

Deux blogs qui m’occupent déjà pas mal, avec mes trois monstroplantes et le reste.

Pourquoi je vous raconte tout cela ? Parce que j’ai déjà vu des choses pas top sur la blogosphère, et que j’en découvre d’autres en ce moment.

Certaines se font fustiger de n’être pas contente que l’on partage photos et articles sous prétexte qu’elles n’avaient qu’à ne pas les publier sur le web.

D’autres se font littéralement insultées d’oser appeler à l’aide sur le web et les réseaux sociaux quand elles sont dans la galère. Se font insulter de jouer sur la solidarité des gens, comme on a pu le voir récemment avec Dark Maman et ses problèmes de toitures.

D’autres, encore, sont prises à parties pour leurs textes et leur façon d’écrire qui en dérange certains. On les trouve trop vulgaires ou trop prudes, trop lisses ou trop « à scandale »

Et parlons de celles qui font le choix, comme moi, de garder leur vie privée et leur vie bloguesque séparées bien que mêlées en essayant de préserver leur anonymat et leurs enfants.

Soyons clair. On ouvre un blog pour des raisons qui nous sont propres. Bien entendu, il y en aura toujours pour le faire pour des raisons malsaines, comme certaines qui n’hésitent pas à le faire juste pour avoir des cadeaux de marques.
Là, je rejoins les blogueuses chevronnées : NON ! Ouvrir un blog dans cette optique, c’est l’échec assuré. Parce que peut être que des marques vous feront « confiance » mais vos lecteurs, non. Ils sentiront bien que vous bloguez par intérêt et se désintéresseront de vos écrits, entraînant la mort de vos partenariats et de vos blogs.
Je sais de quoi je parle, ayant moi-même, sur mon blog littéraire, plusieurs partenariats.

Je reviendrais certainement sur le sujet, puisqu’il y a tant à dire.

Soyons clair aussi sur le lectorat. Ne vous en déplaise, les mécontents, on se fiche bien que vous aimiez nous lire ou pas. On ne blogue pas pour être aimé ou pour faire l’unanimité. Si vous n’aimez pas ce que l’on écrit, passez votre chemin. Allez sur d’autres blogs qui vous plairont, eux ?

Je n’ai jamais compris l’intérêt de venir cracher son venin sur un blog qu’apparemment, on déteste. Avez-vous tellement de temps à perdre ?

Je viens moi-même d’être attaquée sur mes articles. Apparemment, c’est facile d’essayer de se faire connaître (??) en faisant des articles sur des blogueuses connues, elles !
Cette personne fait référence à mes articles du dimanche où je fais partager mes découvertes de blogs.
Déjà, je ne cherche pas à me faire connaître, même si cela me fait extrêmement plaisir de découvrir de plus en plus de lecteurs et de passage sur mon blog.
Ensuite, ces articles ont pour but de dire mon admiration à ses blogueurs et blogueuses que j’adore et que j’ai envie de faire découvrir à tous.

On m’a également reproché de ne pas mettre les prénoms de mes enfants, et de n’utiliser quasi aucune image privée, ni aucune photo de mes enfants.

Alors, là, je suis ravie, car cela me permet de vous répondre sur le pourquoi de ce blog.

Mon autre blog de maman, perso tout en étant public, a un lectorat plus grand que celui que j’avais prévu initialement.
Crée pour ma famille et quelques amis, il a pris de l’ampleur avec les amis des amis des amis…

Petit à petit, j’en suis venue à faire attention à ce que j’y publie pour ne froisser personne, surtout pas ma famille et mes amis, d’ailleurs.

Et j’en suis frustrée.

Alors, l’idée d’un autre blog a jailli. Un blog que personne, dans mon entourage, ne saurait être existant. Et sur lequel je pourrais écrire ce que je pense réellement sans craindre que cela ne parte en vrille et de me fâcher avec certains dont je peux parfois grossir les traits.

Père Charmant, par exemple, sait que j’ai créé ce blog. Sait pourquoi. Mais ne le lit pas et ne connaît pas son adresse. Ainsi, je peux déverser mes moments d’énervement contre lui sans lui faire mal, sans entraîner de disputes stériles.

C’est pour cette raison que je ne donne pas nos prénoms, les notres ou ceux des proches dont je parle.
C’est aussi pour cela que je ne publie pas de photos qui permettraient de reconnaître qui nous sommes.
Même si certaines de mes photos ressemblent fortement à celles que je publie sur mon profil Facebook perso, par ailleurs.

Cet anonymat est loin d’être correctement préservé. Si ma famille ou mes amis tombent sur mon blog, ils reconnaîtront certainement qui je suis en me lisant. Ou en voyant ces photos si semblables à celles qu’ils ont pu voir.
Mais pour l’instant, cela fonctionne, et j’espère pouvoir continuer longtemps, même si j’aimerais pouvoir montrer mes loulous pour illustrer certains articles, même si cela m’oblige à trouver comment faire des photos sans trop en dévoiler. Un défi.

Et si cela ne plaît pas, tant pis… Je resterais fidèle à moi-même. En espérant que c’est ce qui plairat à ceux qui continueront à me suivre !

Crédit photo : Rue89

9 réponses à to “Blogger et garder son anonymat”

  • Je ne comprends pas d’où leur vient leur besoin de dénigrer autant. S’ils n’aiment pas, qu’ils passent leur chemin et basta. Je te comprends quand à l’envie de rester complètement anonyme.
    bises, Aurélie

  • dark maman says:

    Je n’ai jamais eu ce genre reproche sur mon blog sur les photos des enfants (je ne mets pas le visage de mes enfants sur mon blog, je choisis toujours des photos de dos ou de façon à ce que le visage ne soit pas vu ou identifiable) mais j’ai déjà vu des conversations sur facebook avec des gens faisant ses reproches « on ne va pas les bouffer vos gosses » « un blog sans photo d’enfant, c’est nul »
    Je ne comprends pas trop l’intérêt de voir leur visage, ça ne change rien à l’écrit de l’article. (après je n’ai rien contre ceux qui le font, juste que pas moi ^^).

    Mais on ne peut pas dire que je suis anonyme surtout par ma boutique.

    Alors je suis … Mi-Anonyme (si ça existe !)

    • meredebordee says:

      Mi-Anonyme, c’est exactement ça.
      J’aime voir des photos des enfants des blogueurs et blogueuses que je suis, je m’extasie souvent sur ces petites bouilles. Mais je considère aussi qu’on devrait avoir le choix de montrer ou non

  • LaFeeDuLac says:

    Personne ne connait mon blog non plus, pour les mêmes raisons ! Je n’ai pas envie de montrer des photos de mes enfants non plus parce que on sait que ce qui est sur internet circule et que certains n’hésitent pas à s’approprier les photos (voir la vie) des autres…

  • Difficile de trouver le bon mode de fonctionnement, j’ai longtemps hésité je me pose encore souvent des questions, presque à chaque article, avoir plusieurs blogs est peut-être la solution mais je m’y perdrai, quoi qu’il en soit le choix est personnel, souvent bien réfléchi, dommage de trouver autant de jugements sur la toile, la critique est rarement constructive

Laisser un commentaire