Ados : Le décodeur de Estelle Denis et Stéphane Clerget

L’avantage d’avoir des enfants d’âges rapprochés, c’est qu’on enchaîne les périodes et on a l’impression d’en sortir définitivement d’un coup. Quand le 1er est enfin propre, le 2eme est sur le point de l’être et le 3eme commence l’apprentissage.
On est en plein dedans, c’est presque plus facile que de devoir replonger dedans.

Sauf que…. l’inconvénient principal, c’est qu’ils seront plusieurs en même temps à entrer dans les périodes difficiles. Genre l’adolescence.

Actuellement, j’ai 3 ados / préados à la maison. Le 12 ans est en plein dedans, la 11 ans commence fort et le 9 ans… bon, lui, c’est un cas à part, j’ai toujours eu depuis ses 4 ans l’impression de vivre avec un ado.

Bref, autant vous dire qu’on rigole pas tous les jours et que c’est même parfois très conflictuel à la maison.

Bref, tout ça pour dire que quand on m’a proposé de découvrir le livre « Ado : le décodeur », j’étais plus que partante.

Ce livre a été écrit par le Dr Stéphane Clerget, dont le peu que je connais me plait. Et écrit en partenariat avec Estelle Denis.
L’avantage, c’est qu’on a l’avis du professionnel mais l’avis et le vécu d’une maman à côté. Et parfois, les deux se télescopent sans pourtant dénier le bon sens de chacun des avis, ce qui rend ce livre d’autant plus intéressant.

Le livre est découpé en 8 chapitre allant de « Mon ado n’est plus un enfant » à « trouver sa voie » en passant par les amitiés, les limites, les amours ou les réseaux sociaux, bref, tout ce qui touche nos enfants.

Et les questions sont pertinentes et vraiment intéressantes car elles touchent vraiment les problématiques rencontrées.
Par exemple le « Mon ado lève les yeux au ciel à chaque fois que j’ouvre la bouche, comment réagir » ou encore le « Mon ado se comporte comme s’il était à l’hôtel, quelles règles dois-je mettre en place ».

Mais on en oublie pas les problématiques bien plus sérieuses comme « Mon ado fume » ou « fume du cannabis » ou encore « Je crois que mon ado est homo » et le tout est vraiment traité avec bienveillance et bon sens par le pédopsychiatre.

Parfois, la maman (Estelle) n’est pas en accord avec l’avis pro. Que la situation soit quelque chose de vécue ou non. Mais cela permet d’avoir deux visions différentes sans être totalement antinomique. Et permet de déculpabiliser si, nous aussi, on est plutôt en désaccord avec les préconisations du pro.

Tout cela est amené avec beaucoup de bienveillance, donc, mais également un brin d’humour pour dédramatiser les situations. Et j’ai donc pris un grand plaisir à lire ce livre.

Certains sujets m’ont particulièrement touchés pour les avoir vécus ou les vivre actuellement. Quand on a la « tête dans le guidon », on culpabilise vite à base de « ai-je fait / dit ce qu’il fallait ». Les réponses de Stéphane et Estelle m’ont permis de déculpabiliser, et de voir que finalement, mes réactions sont plutôt cohérentes.
Et quand ce n’est pas le cas, les points de vus et solutions apportés m’ont permis de voir les choses différemment, de dédramatiser donc, et d’avoir des pistes pour les autres fois.

Si vous avez l’opportunité, n’hésitez pas à acquérir cet ouvrage vraiment bien pensé. Je pense que vous ne le regretterez pas

Un petit mot doux ? N'hésitez pas !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.