Nous habitons à une heure environ du Puy du Fou, et pourtant, je n’y ai jamais été jusqu’à présent.

Pourtant, ce n’est pas faute d’en avoir envie, moi qui adore tout ce qui touche à l’histoire.

Courant mai, avec une amie, nous nous étions décidées à y aller avec nos enfants. Nous devions y aller en août, puis nous avons repoussé à septembre, et finalement, j’y suis allée seule avec mes enfants, PetitPépin gardé pour la journée chez sa marraine habitant à 40 min du parc.

J’appréhendais car mes enfants ont plus l’habitude de parcs type Disney, avec manèges et autres.
Le Puy du Fou, lui, est basé sur des spectacles. Aucune attraction ou manège.

Et finalement, ils ont adorés !

Retour sur cette jolie journée.

Nous sommes partis de façon à arriver pour l’ouverture du parc. Mauvaise pioche. Presque 3 km avant le parc, la petite route y menant était saturée. Sans parler ensuite du temps d’attente au portique de sécurité, où la foule s’entassait.

Nous avons perdus environs 30 min facile avec tout cela. La prochaine fois, je ferais en sorte d’arriver beaucoup plus en avance.

Car il faut savoir également que les spectacles se jouent entre 2 et 6 fois dans la journée, à des heures fixes. Que les tribunes ouvrent 30 minutes avant chaque spectacle. Et certains sont très très vite remplis.

Du coup, du fait de ce retard, notre programme de la journée a été chamboulée. Et nous n’avons pu faire certains spectacles de ce fait.

Niveau spectacle, nous avons donc commencé par Les Vikings.

Il s’agit de l’histoire d’un couple de nobles qui se marient. Mais le jour du mariage, ils voient arriver les vikings, venus piller le village et voler l’ossuaire contenant la dépouille d’un Saint.
S’ensuit batailles, explosions, et la résurrection du Saint qui rapporte la paix entre les habitants du fort et les vikings.

Il s’agit là du spectacle que nous avons préféré, Schtroumpfette et moi. Amour, bataille, reconstitution historique.
C’était vraiment très beau à voir, les effets spéciaux impressionnants et bref, nous avons vraiment adorés !

Après cela, nous avons voulu tenter le Bal des Oiseaux Fantômes mais malgré notre arrivée plus d’une demi-heure avant le début du spectacle, l’entrée était close, faute de place disponible.

Nous nous sommes donc rendus au château pour le visiter. Il était déjà midi, nous n’avions aucun autre spectacle prévu avant 14h, alors, en allant vers le restaurant que nous avions choisi, nous sommes passé par La Renaissance du château.

Je n’ai pas pu prendre de photos car c’était interdit.
Mais là encore, je ne regrette pas d’avoir fait cette attraction que nous n’avions pas prévue à la base.
Des comédiens attendent les visiteurs tout le long de la visite pour reconstituer des scènes d’époque (la scène du bal du roi François 1er (de mémoire) est juste magnifique).

Les reconstitutions sont superbes, les costumes, le décor, et même le phrasé des personnages. Tout est vraiment bien fait, et les enfants ont été autant impressionnés que moi (ils n’ont même pas osé parler devant le roi qui exigeait le silence, à mon grand étonnement)

Nous avons ensuite été mangés à L’Echansonnerie, un restaurant ressemblant à une taverne cossue.

La décoration était vraiment bluffante, les serveurs/serveuses avenant.e.s et le repas, bien que simple, était bon, copieux et d’un prix plutôt correct.
Je recommande chaudement (le gâteau au chocolat François 1er était juste miam !)

A la fin de notre repas, nous avons été faire un tour au Bourg 1900, une place d’un vieux village typique français, avec les échoppes des différents marchands autour (épices, boulangerie…)
Nous en avons profité pour faire quelques achats.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers Le secret de la Lance.
Ce spectacle met en avant une jeune femme, Marguerite, qui voit son suzerain et les chevaliers partir au côté de Jeanne d’Orléans pour bouter les anglais hors de France.

Marguerite est une pastourelle, et si elle aimerait suivre Jeanne et elle aussi participer à la guerre, elle est consciente de ne pas savoir se battre.
Jeanne l’exhorte alors à prendre confiance en elle et à protéger le château pendant l’absence de ses défenseurs. Et pour l’aider, lui laisse sa lance, apparemment magique, comme protection.

Bien évidemment, les anglais profitent du départ des chevaliers pour attaquer le château et on assiste alors à une longue bataille pleine d’effets spéciaux impressionnants pendant laquelle Marguerite, avec l’aide de la magie de la Lance, parviendra à vaincre les anglais et, en récompense, se verra anoblie.

Là encore, on en prend plein la vue.
Au début du spectacle, les chevaliers tentent de se démarquer devant Jeanne pour être de ceux qui partiront avec elle et on assiste donc à un spectacle de voltige à cheval de très bon niveau.

J’ai pu également, à la faveur d’un cheval récalcitrant en fin de spectacle, en profiter pour rappeler à mes enfants que oui, les spectacles mettent en scène des animaux mais que ceux-ci peuvent ne pas être d’accord ou de bonne humeur, comme ce cheval, et qu’il faut le respecter (instant morale ^^)

Le spectacle terminé, nous avons fait une petite pause au Repaire des enfants, une aire de jeux avec toboggan et autres joyeusetés.

Nous avons ensuite été voir l’attraction « Les Amoureux de Verdun ».
Une reconstitution d’une tranchée pendant la seconde guerre mondiale.

Alors, si j’ai adoré cette reconstitution que j’ai trouvé très bien faite, avec, en fond sonore, l’histoire des lettres d’un combattant du front à sa femme, je dois quand même vous conseiller d’être prudent si vous y allez avec des enfants.

Si mon 7 ans et mon 10 ans ont vraiment été impressionnés et ont adorés, Schtroumpfette, elle, a été particulièrement touchée. La reconstitution avec le bruit des balles et des obus a été tellement réaliste qu’elle n’a plus su faire la part des choses et faire la différence entre réel et imaginaire.
Elle était donc tremblante contre moi, à la limite des larmes, sursautant au moindre bruit de bombes, tremblant à chaque secousse.
Et nous nous sommes donc dépêché de sortir.

Nous avons ensuite pris le chemin pour Le Signe du Triomphe, mais comme nous étions en avance, nous en avons profité pour aller voir le village XVIIIeme puis la Cité Médiévale, des reconstitutions d’époques avec des artisans « d’époque » également.

Nous avons été bluffés par le sculpteur, par exemple.

Entre les deux villages, nous sommes passés par l’Allée des Volières (faute de pouvoir voir le spectacle), où nous avons pu admirer les différents rapaces du parc.

Panneau intéressant pour rappeler aux gens les règles quand on trouve un oiseau blessé !

Enfin, nous avons été attendre devant le grand Stadium. L’attente était énorme, beaucoup de monde. En arrivant quasi une heure en avance, il y avait déjà une foule monstrueuse.

Le spectacle met en scène des gaulois chrétiens qui viennent huer et exhorter les romains à libérer les prisonniers gaulois.

Pendant le spectacle, un des centurions romains apprends à l’empereur qu’il s’est converti au christianisme et est même tombé amoureux d’une des prisonnières, Soline.

La fureur de son chef est telle qu’il l’oblige à affronter plusieurs défis des jeux du cirque s’il veut sauver sa vie et celle de sa dulcinée.

Alors, je vous avoue que ce spectacle m’a laissé un sentiment assez mitigé.

Autant j’étais hyper emballée, autant je suis vite redescendue lors du tour de piste des tributs des vaincus de Rome.
Disons que j’ai été mal à l’aise de voir un pauvre fauve (un léopard, je pense) tourner nerveusement dans une cage minuscule, le tout dans le bruit des cris et applaudissements du public.
J’ai senti cet animal stressé et ça m’a vraiment posé question.

Cela mis à part, le spectacle en lui-même est vraiment bien fait, très réaliste par rapport à ce que je sais des jeux du cirque Romains.

Peut être même un peu trop pour des enfants parfois.

Lors des batailles entre prisonniers et gladiateurs, le sang gicle de façon bien visible. Et cela a un peu questionné mon 7 ans, autant que les blessures des prisonniers.

Mais là où il a le plus tiqué, c’est le moment où des prisonniers sont enfermés dans une charrette totalement opaque, et qu’un tigre y est ensuite introduit.
On entend alors sortir des bruits de personnes hurlant de terreur et de rugissements…

Tisinge n’avait pas encore l’esprit assez mature pour comprendre et entendre que dans la charrette, il y a des parois permettant que le fauve et les personnes ne soient pas en contact, et que le son qu’on entends est juste « du faux ».

Il n’a été pleinement rassuré qu’à la fin, quand les prisonniers sont ressortis de la charrette, ressuscités.

Bilan de cette journée : nous avons adorés. Vraiment.

L’ambiance, les reconstitutions, les spectacles, tout est vraiment super à voir et à faire.

Le parc est tellement grand qu’il est impossible de tout faire en une journée. Je pense qu’il faut compter 3 jours minimum pour tout voir.

L’an prochain, nous avons déjà prévu d’y retourner. Et pour se faire, nous prendrons des pass annuels !

3 réponses à to “A la découverte du Puy du Fou”

  • COULMANCE says:

    Bonjour !
    Super article ! Merci ! Je pense que je vais emmener mes enfants. Si je peux me permettre à combien budgétez-vous la journée ?
    Merci pour tous vos articles !
    Bonne journée
    Joelle

    • Mère Débordée says:

      Ça dépend du nombre d’enfants. Ici, à 4 dont 3 enfants, j’en ai eu pour environs 100€ de billets et une cinquantaine d’euros pour le resto
      Le parking et toutes les activités sont gratuites.
      Mais les boutiques sont horriblement tentantes (mais les prix restent très corrects)

  • Très bon article. Nous avons été au parc il y a deux ans avec mon mari nous avons tout fait sauf le secret de la lance mais on a cavalé à mort toute la journée. On sait que si un jour on a la chance de pouvoir y emmener notre tribu ce sera au moins pour deux jours. Et la prochaine fois fais les oiseaux parce que vraiment c’est le plus beau spectacle que j’ai jamais vu 😉 Moi aussi j’étais mal à l’aise dans la tranchée !

Laisser un commentaire